N3, groupe H9ème journée

Trois questions à… Jérôme Cavaillé (Balma SC)

12/11/2018 à 15:19

Même si elle le déçoit forcément, la défaite à Tarbes ne décourage pas Jérôme Cavaillé. Le défenseur balmanais de 28 ans analyse les causes du difficile début de saison de son équipe et tente d'y voir les germes du renouveau.

Jérôme, que se passe-t-il à Balma pour vous voir englués en si mauvaise position après neuf journées ? C’est un cercle vicieux entretenu par des performances individuelles en dessous des attentes du coach. Dans les matchs, les moindres petits détails tournent en notre défaveur et c’est un engrenage qui s’installe. Un engrenage qu’il va vite nous falloir interrompre. Notre élimination en coupe de France face à Pibrac, aux tirs au but est symptomatique. Jamais depuis que je suis à Balma nous avions été éliminés aussi tôt dans la compétition (4ème tour).

La réforme des championnats ne vous réussit pas ? Pourtant, ça n’a rien à voir avec nos résultats. Au contraire, nos déplacements sont moins lointains, nous ne partons jamais plus longtemps qu’une journée, donc les temps de récupération sont supérieurs. Nous sommes dans une poule très homogène où tout le monde peut barre tout le monde et où la hiérarchie d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain. A part Alès qui marche sur l’eau, après avoir été repêché en fin de saison, tout reste incertain. C’est aussi pour ça que nous avons largement encore le temps et le potentiel pour nous refaire. Nous sommes trois équipes à huit points, avec seulement trois points de retard sur le top 5. Ça peut aller vite.

Malgré tout, quels sont les points positifs à retenir de ces deux mois et demi de compétition ? L’état d’esprit est là, personne ne lâche. Aux entraînements, tout le monde donne tout et le coach est derrière nous. Ça bosse dur, tout le monde est concerné et plus motivé que jamais pour aller chercher un troisième succès face à Rodez B (le 24 novembre) qui nous permettrait de repartir de l’avant.


Jérôme Cavaillé – 28 ans, défenseur – Club successifs : Luzenac, Balma (depuis 2011)


Photo : Jérome Cavaillé fait partie des cadres du BSC. (crédit : site officiel du BSC)