N2Stade Bordelais

Alexandre Torres (Stade Bordelais) « J’aime quand les joueurs donnent tout »

13/07/2017 à 6:17

Voilà une semaine que le Stade Bordelais a repris. L'occasion de faire le point avec Alexandre Torres. (par Marie-Laure Julian)

Il n’a pas vraiment eu le temps de bien analyser la saison précédente et cette remontée immédiate en National 2 (ex CFA). A peine la montée acquise, il a fallu travailler pour mettre en place le groupe pour la saison suivante et attaquer de la meilleure des manières la saison à venir.
La saison passée, l’objectif était de jouer les premiers rôles, de restructurer et de panser les plaies ouvertes suite à la relégation pour les joueurs étant restés au club. Les Lions du Stade Bordelais ont fait bien mieux : un titre de champion, synonyme d’accession. Le titre de champion ? « La cerise sur le gâteau, confie Alexandre Torres. Nous avons passé toute la saison à cette première place. Mais il est vrai que lors de la défaite contre Limoges à trois journées de la fin, nous ne pensions plus à cette place de leader. On l’espérait plus trop alors nous nous étions raccroché à a deuxième place. Mais il fallait finir parmi les quatre meilleurs seconds ».
Place au casse tête pour le technicien qui a passé quelques nuits blanches à calculer la semaine précédent le match contre Angoulême. Pleins de calculs pour rien, au final.
Les Lions avaient de l’appétit sur cet exercice 2016-2017. Et cela conforte Alexandre Torres sur les profils recherchés lors de l’intersaison 2016 pour son recrutement : « il y avait beaucoup de revanchards, des joueurs qui n’avaient pas été épargnés. Et beaucoup de joueurs locaux. Ils avaient faim et cela s’est vu. Car même si nous n’avons pas toujours montré de belles choses, nous avions toujours envie ».

Une forte identité régionale

Avec la montée et un budget similaire, le staff technique a eu des choix à faire, parfois douloureux. Ainsi, certains joueurs ayant eu peu de temps de jeu n’ont pas été renouvelés « pour certains, cela a été un crève cœur de les voir arrêter l’aventure ». Et des nouveaux sont arrivés. Pour l’exercice à venir, la priorité sera la montée de la réserve, manquée la saison passée. L’équipe première devra se maintenir. « Nous avons voulu avoir un groupe qui allie les anciens, la base avec leurs valeurs, et les jeunes joueurs prometteurs, qui ont une forte identité régionale ».
Les entraînements ont repris depuis le 5 juillet et Alexandre Torres aborde cette saison avec envie : « je sais qu’il y a une grosse marche entre le N3 et le N2. Nous sommes encore dans l’inconnu et on ne sait pas si on sera dans la poule de l’Ouest ou du Sud. Il faudra bien apprendre à connaître les nouveaux et faire en sorte que les anciens se sentent bien, afin que tout le monde s’intègrent bien ».
Le technicien des Lions a en tout cas à cœur de faire passer un message sur lequel il sera intransigeant : « j’aime beaucoup quand les joueurs donnent tout. Le mot d’ordre est d’être à 100% tout le temps. C’est l’exigence du foot ».
Et comme à son accoutumée, il a déjà réservé quelques petites surprises à ses joueurs. Ainsi le week end dernier était au programme du stage de Lacanau : une séance athlétique en commun avec les joueurs du Stade Montois rugby ainsi qu’une séance de sauvetage aquatique : courir dans le sable, nager… cela sous l’œil du club de sauvetage côtier de Lacanau. Des supers moments, malgré que ce soit dur, de quoi travailler la cohésion d’entrée !