Outil pour sportifInterview

GiveMeFive, l’application mobile qui veut révolutionner le foot indoor !

10/09/2019 à 17:03

C’est le Jour J pour GiveMeFive. L’application qui se veut « le premier réseau social dédié au sport » débarque sur les smartphones aujourd’hui. Réserver une salle en indoor, organiser un match entre amis ou contre des adversaires inédits n'a jamais été aussi simple. Le tout avec quelques fonctionnalités ludiques qui devraient motiver ses utilisateurs... Découverte d'un concept innovant avec Maxence Lhorens, créateur de cette plateforme en ligne concoctée spécialement pour les pratiquants et gérants de salles de sport.

« GiveMeFive n’est pas qu’une simple plateforme de réservation, il a vocation à être le premier réseau social dédié au sport »

Racontez-nous la conception du projet GiveMeFive, son utilisation.

Durant ma formation de trois ans dans une école de commerce spécialisé dans le sport, basée à Grenoble, j’ai réfléchi à un projet. C’est à ce moment qu’à émerger l’idée de GiveMeFive. Je suis ensuite parti un an à Dublin où j’ai découvert que les pays nordiques pratiquent beaucoup de sports en indoor. Partant de là, j’ai réalisé une étude de marché d’un an et demi pour observer leur fonctionnement et analyser les problématiques existantes. Le concept est né à l’issue de cette étude basée sur les attentes des consommateurs et les avis des gérants de salles de sport.

Quelles sont ces attentes justement ? Comment va fonctionner l’application mobile ?

L’objectif premier de GiveMeFive est de permettre de réserver une salle plus facilement. Il y a donc deux accès : un pour les gérants de salle et un pour les sportifs. Après inscription, le consommateur peut réserver, en quelques clics, dans les centres partenaires de l’application. Mais GiveMeFive n’est pas qu’une simple plateforme de réservation, il a vocation à être le premier réseau social dédié au sport. Il y aura notamment la possibilité d’avoir un site d’actualités (résultats sportifs, mercato, informations sur les centres partenaires…) et une messagerie permettant aux sportifs de trouver des partenaires de sport. Comme sur les réseaux sociaux existants, il y aura la possibilité de créer ta propre communauté de joueurs, à savoir ajouter des amis et de rester en contact via un chat interactif. La fonction « Club » permet par exemple à une entreprise d’organiser un match interne ou défier une autre entreprise. Outre les fonctions de base, on a imaginé GiveMeFive Pro, un jeu virtuel sur les performances sportives réelles qui permet de suivre son activité sportive en gagnant des récompenses personnalisées pour chaque palier franchi. Des petites surprises sont prévues pour nos utilisateurs !

Pourquoi le lancement officiel du projet a t-il été prévu ce 2 septembre ?

Il faut savoir que le projet a été développé informatiquement au mois de janvier. On arrive sur les derniers moments d’un projet numérique de plusieurs mois, et l’objectif n’était pas de sortir le projet en juillet/août lorsque tout le monde est en vacances, et que les centres ont moins de fréquentation. En septembre, tout collait par rapport aux centres et aux consommateurs, plus enclin à la nouveauté en cette période de rentrée.

« GiveMeFive, c’est aussi une vision sociale »

Comment les centres sportifs ont-ils accueilli l’exposition de votre concept ?

Dans l’ensemble, assez bien. On a déjà signé dix partenariats partout en France sur la simple présentation du projet. Avec désormais le lancement de l’application, j’espère doubler ces partenariats, signés pour trois ans, dans les prochaines semaines. Le but était de travailler avec des centres estampillés en France et c’est ce qu’on a réussi à faire (Mâcon, Bordeaux, Nîmes, Lyon, Dijon, Bourg-en-Bresse). De nouvelles évolutions viendront par la suite puisque plusieurs centres vont nous rejoindre prochainement.

Surtout, GiveMeFive a pour vocation de jouer un rôle social de par son projet…

Le but de GiveMeFive est non seulement de proposer la possibilité de réserver dans les centres mais avant tout de créer du lien entre les sportifs. Il a une vision sociale. On est en discussion avec l’association « Sport dans la ville » qui facilite l’accès au sport aux jeunes et permet l’insertion professionnelle par le sport. Notre but est d’entrer en contact avec les communes pour l’utilisation de leur city stade, de leurs gymnases non fréquentés pour pouvoir proposer aux jeunes de la ville de pratiquer leurs activités sportives. C’est une conviction personnelle qui s’inscrit dans un but social preneur.

Pour télécharger l’appli mobile, cliquez sur les liens ci-dessous :

– Sur Iphone

– Sur Android

– Le site internet