Human Elite ClubU14

Pascal Mirande (Bordeaux) : « Le collectif fera la différence »

22/06/2017 à 14:27

Derniers de l'édition précédente de la Human Elite Cup, les Girondins de Bordeaux viennent prendre leur revanche ce week-end. Pascal Mirande, le coach des U13, remplace exceptionnellement le coach habituel des U14, Emmanuel Tanguy. Il évoque ses ambitions de jeu.

Que représente la Human Elite Cup pour vous ?

C’est le tournoi de fin d’année. Cela permet de pouvoir évaluer le niveau de vos joueurs vu l’importance de l’événement. On met tout en œuvre pour aligner la meilleure équipe et faire venir tous les joueurs qui ont signé aux Girondins de Bordeaux.

Quel est votre objectif ?

Il est toujours le même que pour chaque tournoi de ce genre : représenter au mieux les Girondins de Bordeaux. Il faut vraiment avant tout donner une image positive du club, que ça soit sur et en dehors du terrain. On a également pour objectif de finir le plus haut possible. Accrocher un podium par exemple serait très bien, vu la qualité du tournoi.

Connaissez-vous les autres équipes présentes au tournoi ?

Oui tout à fait. Il y avant tout les meilleurs clubs nationaux. Au niveau des équipes étrangères, je connais bien la Juventus et Chelsea. J’ai rencontré les Blues à Saint-Barthélémy et ils étaient très forts et très costauds. Ce plateau fait partie pour moi des meilleurs avec celui de Sens. Même si le tournoi de Mougins est plus complet en terme de difficulté.

Quels sont les points forts et les points faibles de votre équipe ?

L’année dernière, notre point fort était la percussion de certains joueurs. En revanche, cette saison, notre force est plutôt l’osmose collective. C’est un groupe qui vit bien ensemble et qui a toujours un très bon état d’esprit. Je pense que le collectif fera la différence. Nous n’avons pas de point faible (rires). Plus sérieusement, on aura peut-être quelques joueurs en dessous, mais ils se fondront dans le collectif, ce qui en fera une force supplémentaire, car ils se mettront au niveau.

Comment faire la différence lors d’un tournoi U14 ?

Il faut avoir avant tout un bon buteur, car ça permet de décoincer les matches. L’année dernière, on a produit du beau jeu, mais on n’a pas été assez efficace. On vient avec six joueurs de champ remplaçants. La saison a été longue et les joueurs très sollicités par les sélections de la Ligue. Les joueurs sont fatigués et c’est pour cela qu’il faut prévoir un effectif assez pléthorique.