Portrait Joueur

Fabien Mercadal : « Coachs et joueurs amateurs peuvent s’exprimer au plus haut niveau »

20/06/2019 à 16:25

De Gap à Dunkerque, en passant par Tours et le Paris FC, Fabien Mercadal fait partie de ces entraîneurs qui ont dû gravir les échelons un à un pour se faire un nom. Alors qu'il sort tout juste d'une année cauchemar avec Caen, où il a connu la première relégation de sa carrière pour sa première saison sur le banc d'une Ligue 1, le technicien de 47 ans a déjà rebondi. Dans son style caractéristique, direct et sincère, le coach Mercadal s'est livré à Actufoot quelques heures avant sa signature au Cercle Bruges (D1 belge) mercredi.

Fabien, comment allez-vous après cette fin de saison compliquée à Caen ?

On récupère tranquillement, on a été déçu. Il fallait récupérer à la fois physiquement et mentalement. Cette saison a été difficile et dure.

« Difficile à digérer au vu de cette fin de saison »

Qu’est-ce qui a été le plus difficile à Caen ?

Ça s’est bien passé avec les supporters, ils avaient conscience que l’équipe allait être en difficultés dès le début de la saison. Donc aucun problème avec eux. La déception est de ne pas avoir atteint l’objectif et d’être descendu pour un but dans un scénario incroyable. Difficile à digérer au vu de cette fin de saison.

Avez-vous encore en tête cette dernière journée de championnat contre les Girondins de Bordeaux ?

Oui, oui bien sûr… Un but nous aurait permis de jouer les barrages. On savait que si on faisait les barrages, on avait toutes nos chances, on l’a vu avec Dijon. Un scénario encore difficile à digérer. On a eu le mérite de rester en vie jusqu’à la dernière journée, mais on n’a pas été au bout des choses. Personnellement, c’est ma première relégation en tant qu’entraîneur, c’est toujours compliqué à vivre.

Avez-vous été poussé vers la sortie, ou bien votre choix était d’arrêter ?

Non, on a discuté intelligemment avec les dirigeants. On s’est entendu toute la saison, en se battant ensemble pour réussir avec le club. On a eu une discussion entre personnes censées. On a décidé qu’il valait mieux se séparer, dans un respect mutuel.

Pour lire la suite de l’article :

Fabien Mercadal : « Coachs et joueurs du monde amateur peuvent s’exprimer au haut niveau »

Crédit Photo : DAMIEN MEYER / AFP 

34