Détection

Foot-detection offre leur chance vers la N1 et la N2 à des joueurs U19-seniors

03/12/2018 à 8:31

Provoquer le destin et rejoindre un club de niveau fédéral. Telle est l'opportunité offerte par Foot-Détection, qui organise des demi-journées de détection, fin décembre.

« On est là pour pousser les portes » pour des joueurs de niveau régional qui pensent pouvoir évoluer plus haut, mais « qui n’ont pas le contact ». Bertrand Lovergne, le directeur de Foot-Détection, veut faire profiter de son réseau à ceux qui n’ont pas encore pu percer. « Ca fait six ans qu’on organise des événements et, chaque année, quarante à cinquante joueurs signent dans des clubs pros ou des structures de N1, N2 et N3 », présente-t-il.

Prochaine étape de Foot-Détection, partenaire de clubs français comme Niort (Ligue 2), Dunkerque (National), Chambly (National), Ouest Tourangeau (N3) ou Côte Bleue (N3), quatre demi-journées pendant les fêtes. Elles sont ouvertes à des joueurs de catégorie U19-seniors. « On sera à Lille et Marseille le 26 décembre, à Paris le 27 et à Niort le 28. « Il y aura des tests physiques, techniques et un match. On sélectionne les meilleurs pour des tests et des essais dans les clubs partenaires, dès la semaine suivante », détaille Bertrand Lovergne.

Ces événements ont un intérêt pour les joueurs de tous niveaux. « On a déjà fait signer des joueurs de R2, R3 voire District plus haut. Les clubs sont tellement sollicités que, parfois, même quand un bon élément envoie un CV, ils ne calculent même pas », justifie le directeur de Foot-Détection. « Ces demi-journées sont aussi intéressantes pour des joueurs qui ont un CV plus étoffé parce qu’ils sont passés par le championnat de N2 ou de N3 et qui ont besoin d’aide pour retrouver un club alors qu’ils sont au chômage. On cible les hommes à potentiel autant que confirmés. »

Le rendez-vous de la fin décembre est donc très attendu. Car ces moments sont aussi d’excellentes opportunités pour les clubs. « Ca leur permet de faire de bonnes affaires. Pour la plupart, ils sont semi-pros et n’ont pas de cellule de scouting dans tout le pays. Ca leur permet de toucher des joueurs hors de leur secteur », reprend Bertrand Lovergne.

Rendez-vous donc pour les U19 et seniors à Lille, Marseille, Paris et Niort. Pour les plus jeunes, d’autres rendez-vous sont également organisés, avec, en vue, la possibilité d’être repérés par des clubs pros en Belgique ou les Chamois Niortais.

Plus d’informations sur le site Foot-detection.com

34