Interview/N1

Nicolas Guibal (FC Sète 34) : « En face de nous, il y a de sacrés clients »

22/09/2020 à 15:35

Freiné par de nombreux cas de Covid, le FC Sète 34 n'a pas rejoué de match depuis le 4 septembre. Le coach de cette équipe promue en N1 donne des nouvelles de son groupe et dresse un premier bilan de la découverte de ce niveau.

Comment avez-vous vécu cette période d’arrêt ?

Ca a été une nouvelle fois frustrant parce que du coup on était lancé sur une dynamique de matchs et une nouvelle fois on se retrouve arrêter. Ca met un petit coup d’arrêt sur pas mal de choses notamment au niveau des certitudes, du collectif, des joueurs. Aujourd’hui, on reprend petit à petit tout en sachant qu’on arrive sur des rendez-vous qui vont être très importants et compliqués face à des belles équipes du championnat. On s’est remis au travail et on prépare les choses en essayant d’être le plus optimiste possible.

Comment avez-vous géré les entraînements ?

Au niveau des entraînements, ça a été très compliqué. On ne s’est pas du tout entraîné pendant 5-6 jours. Tout le monde était à l’arrêt, hormis des programmes individuels pour les joueurs qui n’étaient pas impactés par le Covid. Et puis, au niveau physiologique, c’est très complexe également.

Comment appréhendez-vous désormais l’enchaînement des matchs ?

Ca va en effet s’enchaîner très rapidement. Disons qu’aujourd’hui on est certes ambitieux mais un peu inquiet aussi par rapport au rythme des gars et ce qu’ils vont pouvoir mettre sur le terrain. En plus, ça va être des matchs très solides notamment ce vendredi où on se déplace chez le leader (Bastia) qui met des fessées à tout le monde en ce moment. On va essayer d’aller chercher quelque chose tout en sachant que ça va être très compliqué.

En tant que promu, quelles sont vos premières impressions sur ce championnat National ?

On voit sincèrement que c’est un championnat où il y a quand même une large différence au niveau athlétique, de l’impact physique par rapport au National 2. Après des lacunes lors des premiers matchs, on avait réussi à régler quelques détails contre Annecy. Mais on était parti pour enchaîner les matchs et pour s’étalonner avec ce niveau qui est un cran au dessus en terme de préparation des équipes par rapport au N2 et on a été arrêté rapidement. Il y a vraiment une différence entre N2 et N1.

Quel bilan faites-vous de ce début de saison avec 4 points pris en 4 matchs ?

C’est un bilan assez logique par rapport à notre club car, déjà, en terme de budget, on est un des derniers du championnat. C’est un début de saison assez conforme à ce qu’on attendait. On essaye toujours de faire mieux mais en face de nous il y a de sacrés clients. On attend toujours beaucoup plus même si on sait qu’on a des handicaps par rapport à certains. Aujourd’hui, l’important pour nous c’est d’enchaîner les matchs pour vraiment démarrer. C’est ce qui a été le cas pendant les 4 premières journées, on restait notamment sur 3 matchs en 10 jours. On commençait à prendre la mesure de la difficulté de ce championnat.

Warren Caddy est certainement le meilleur joueur sétois de ce début de saison (3 buts, 2 étoiles)…

Warren, c’est un des joueurs qui s’est le plus vite acclimaté au niveau. Aujourd’hui, ce qu’il reflète, c’est ce qu’il mérite parce qu’il est sans arrêt dans le travail. Il a envie de progresser et d’aller chercher le plus haut possible. Je pense qu’il a les qualités pour jouer à niveau au-dessus. Il faut qu’il confirme son début de saison et qu’il le fasse perdurer dans le temps.

Ces derniers jours, on a eu vent d’un départ du joueur. Y a-t-il eu un rapprochement avec le Montpellier HSC à son sujet ?

Oui, il y a eu des discussions avec le club de Montpellier. Elles sont encore en cours. Je pense qu’elles vont se préciser dans les jours ou semaines à venir.

A lire aussi : Warren Caddy en route vers Montpellier

Pour finir, quels sont les points que vous devez travailler ?

J’espère qu’on va enchaîner les matchs dans la régularité. Sinon, on doit régler des problèmes d’inattention. On n’a pas pu vérifier si les gars étaient vraiment dans la progression dans ce domaine sur les dernières semaines puisqu’on n’a pas joué. Il faut aussi savoir être patient, opportuniste quand les occasions viendront et surtout être solide et faire attention à tous les détails, notamment sur les coups de pied arrêtés. Il va falloir gérer l’appréhension des équipes qu’on va recevoir dans l’analyse, l’approche du match et qu’on soit dans l’optique pour aller chercher le meilleur résultat possible.

Photo : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟

34