Ligue 1Montpellier

Mais où est passé le MHSC du début de saison ?

26/10/2020 à 18:18

Ces dernières semaines, le MHSC est méconnaissable.

Le mois d’octobre est à oublier pour le Montpellier Hérault Sport Club. En effet, depuis quelques semaines, Michel Der Zakarian et ses joueurs ne sont plus dans le coup. La saison débutait pourtant bien du côté du MHSC, avec trois victoires consécutives, contre Nice (3-1), Lyon (2-1), et Angers (4-1), suivi d’un match nul à Dijon accroché dans les dernières secondes (1-1). Jusque-là, rien d’inquiétant. Mais, pour la suite, les Montpelliérains ne s’attendaient sûrement pas à de tels scénarios, en commençant par un match raté lors du derby face à Nimes (défaite 1-0), juste avant la trêve internationale, qui tombe alors à pic pour permettre aux Héraultais de se remettre de cette déception avant d’affronter l’AS Monaco deux semaines plus tard.

En Principauté, Andy Delort et ses coéquipiers voulaient se racheter auprès de leurs supporters. Mais, malgré le résultat nul (1-1), ils n’y sont pas parvenus. Au terme d’une prestation très poussive au vue de la possession affichée (19,4%), les Montpelliérains ne pouvaient espéraient mieux. Néanmoins, le pire n’était pas encore arrivé. Le dimanche 25 octobre, au Stade de la Mosson, Montpellier se fait balayer par Reims (4-0), l’avant-dernier du championnat, qui n’avait plus gagné depuis le mois de mars. Un match cauchemardesque. Quatre buts encaissés, deux penaltys concédés, Jonas Omlin blessé, Vitorino Hilton et Damien Le Tallec expulsés… La catastrophe !

« Il va falloir se relever »

Pascal Baills, l’entraîneur adjoint qui remplace actuellement Michel Der Zakarian (positif au Covid-19), est revenu sur ce mois d’octobre difficile. « Il va falloir se relever. Il y a deux défaites à la maison, on prend 2 points sur 12… Il faut continuer à travailler. Il faudra se dire les choses, s’il y a des choses à se dire », a-t-il déclaré. Désormais, le MHSC, qui devra se passer d’Hilton, de Le Tallec et de Savanier (exclu à Monaco), n’a plus le choix et se doit de faire bonne figure, dès le week-end prochain face à un adversaire qui est aussi en déclin, l’AS Saint-Etienne.

Damien Le Tallec s’excuse

Expulsé juste avant la mi-temps du match face à Reims après avoir assené un coup de crampons entre les cuisses de Kaj Sierhuis, Damien Le Tallec s’est excusé. « Premier rouge de ma carrière… Désolé pour ce geste non maitrisé la team et famille du MHSC. Très mauvaise journée… », a publié le milieu de terrain sur les réseaux sociaux. Un coup de sang qui pourrait lui valoir une lourde sanction et qui vient conclure un mois d’octobre totalement amer du côté de La Paillade.

crédit photo : mhscfoot.com

34