InterviewR1

Thomas Lalanne « Je ne doute pas de mes qualités ! »

25/01/2018 à 13:32

L'ancien défenseur de Fabrègues revient sur son départ de l'équipe de N3 ainsi que son arrivé à Saint-Clément Montferrier, qui évolue en R1 et qui lutte pour la montée. Le joueur de 21 ans veut tout casser avec sa nouvelle équipe qui a su l’accueillir à bras ouvert.

Comment s’est passé ton départ de Fabegues ?

Mon départ, c’est bien passé, j’ai tout simplement fais part de mon envie de partir au coach. Il a compris et les démarches entre les deux clubs se sont faites rapidement. Je suis un peu déçu de ne pas avoir fait quelque chose avec Fabrègues, ce passage ne m’a pas réussi, mais c’est à moi de bien rebondir avec Saint-Clément Montferrier.

Pourquoi avoir choisi Saint-Clément-Montferrier ?

Tout simplement parce que Florian Colin qui y joue est un très bon ami à moi et je suivais ses matchs. J’aimais la façon de jouer, de plus, les résultats étaient là. Je lui ai fait part de ma situation à Fabrègues, il m’a proposé de venir m’entraîner avec eux et j’y suis allé, l’entraînement, c’est super bien passé. L’entraîneur, Jean-Michel Guzman et moi avons discuté de ma situation et du projet du club. J’ai aimé sa façon de parler, c’est quelqu’un de naturel et franc, on a posé tout sur la table et cela m’a convaincu.

Avais-tu d’autres propositions ?

Oui et certaines qui étaient financièrement intéressante, mais sportivement, non. Je n’ai que 21 ans, je ne vais pas encore m’accrocher à ça. De plus, j’attendais l’appel de Jean-Michel Guzman et ça s’est fait très rapidement et je n’ai pas hésité un seul instant.

Quel est ton objectif avec eux cette saison ?

Mon objectif est déjà de faire une grosse deuxième partie de championnat, je pense que nous avons quelque chose à jouer, on a un bon groupe qui joue bien au ballon donc pourquoi ne pas croire à une montée. Nous sommes dans une période où cela ne nous sourit pas, mais l’envie est là, avec du travail, on y arrivera. Sur le plan personnel, enchaîner le plus de match possible, avoir un maximum de temps de jeu, ce serait excellent. Le coach attend beaucoup de moi, même si je n’ai que 21 ans, je côtoie le niveau N2 et N3 depuis 4 ans donc je pense pouvoir apporter quelque chose à l’équipe. Même si mon passage à Fabregues ne s’est pas bien passé, je ne doute pas de mes qualités.

Comment se passe les premiers contacts avec tes nouveaux co-équipiers ?

Mon premier contact avec mes nouveaux co-équipiers se sont bien passé, dès le premier entraînement. Pourtant, quand on est nouveau, ce n’est pas forcément facile de s’intégrer, surtout en cours de saison, mais là les joueurs venaient directement vers moi. Merci à eux, c’est important ce genre de contact.

34