Mercato

Quel mercato pour le Stade Rennais après cette qualification en LDC ?

12/08/2020 à 10:49

Assuré de toucher entre 25 et 35 millions d'euros avec cette qualification en Ligue des Champions, à quoi va désormais ressembler cette seconde partie de mercato pour le club breton ?

Nicolas Holveck qui s’est entretenu hier soir avec nos confrères de France Bleu Armorique a révélé que cette qualification amenait « moins d’incertitudes (financières), et peut-être qu’on pourra faire un ou deux joueurs de plus que prévu. » A la question de savoir si l’arrivée de certains joueurs pouvait être liée à cette qualification, le Président rennais a répondu par la négative : « On discute avec un certain nombre de joueurs depuis quelques temps, et ce n’était pas du tout lié à cette qualification. De ce point de vue là ça ne change rien. » 

Un « joueur frisson » à Rennes ?

Pour les joueurs sollicités, nul doute que la perspective de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine pèsera dans leur choix final. A un an du championnat d’Europe et des Jeux Olympiques, certains jeunes joueurs comme les défenseurs Jean-Clair Todibo (FC Barcelone) ou Fikayo Tomori (Chelsea FC) pourraient voir d’un bon oeil d’être prêté dans un club disputant la LDC. Rayon défenseur toujours, la piste de Nayef Aguerd (Dijon) pourrait rapidement se débloquer selon L’Equipe du jour. La rumeur de l’attaquant Wissam Ben Yedder pourrait elle aussi refaire surface. Avec l’Euro dans un an, le meilleur buteur de la Ligue 1 pourrait-il être tenté par le challenge rennais ? L’arrivée de l’amiénois Guirassy est-elle toujours d’actualité ou dépend- elle du départ du sénégalais Mbaye Niang (voir ci-dessous) ?

Quid de Maoussa, Traoré et Niang ?

En direct sur la Chaine L’Equipe hier soir, à la question de savoir si un « joueur frisson » (style Ben Arfa) pouvait désormais intéresser le club breton, le Président rennais a répondu par la négative. Cependant, nul doute qu’une solution offensive « bonus » pourrait bien séduire le club d’autant plus si elle affiche une expérience européenne et cela coïnciderait aussi avec la possibilité, comme expliqué plus haut, « de faire un ou deux joueurs de plus que prévu« .

Pour les joueurs sous contrat, qui pouvaient avoir des velléités de départ, la question se pose aussi. On voit désormais mal les latéraux rennais Hamari Traoré et Faitout Maoussa quitter l’aventure maintenant alors qu’ils pourraient tous les deux découvrir la compétition aux grandes oreilles. Il faudra par contre qu’ils signent un nouveau contrat avec le club Rouge & Noir à un an de la fin de celui-ci. Quid de Mbaye Niang ? L’exposition offerte par la Ligue des Champions pourrait lui permettre d’attirer des clubs plus huppés en cas de bonnes performances … mais les dirigeants rennais voudront-ils le conserver une année supplémentaire alors que sa valeur est au plus haut actuellement ?

Camavinga, certains de rester ?

Et le cas Camavinga ? Si Rennes n’est financièrement pas obligé de vendre son joueur, encore plus maintenant avec la manne financière que va apporter cette qualification, les clubs européens ne vont-ils pas faire le forcing pour s’attacher les services du prodige breton avant que celui-ci ne goûte à la LDC … avec une valeur marchande qui risque de grimper en flèche à l’été 2021. En effet, si Eduardo Camavinga réalise une seconde saison pleine avec de bons matches en Champion’s League et qu’il intègre l’équipe de France durant cette saison, son prix va rapidement croitre. Nicolas Holveck semblait hier soir serein sur la question et quand on sait que la Famille Pinault tient à son jeune joueur formé au club … il est fort probable que le milieu de terrain rennais fera ses premiers pas en Ligue des champions avec son club formateur.