Etranger

Ali Brador : « Aux Etats-Unis, j’ai pu faire ce que j’aime à un haut niveau »

17/12/2018 à 17:09

Ancien attaquant de Saint-Brieuc ou de Bréquigny, en Bretagne, et Seclin (Hauts de France), Ali Brador, actuel joueur dans l'équipe de l'université de West Alabama, vient de finir deux études aux Etats-Unis. Des détections FFFUSA qu'il a réussies il y a près de trois ans, à ses projets de haut niveau, le buteur de 23 ans raconte son parcours.

Vous arrivez au terme de vos deux années universitaires à l’University of West Alabama (UWA), que retenez vous ?

C’est une bonne expérience qui m’a permis de découvrir une autre mentalité que ce soit dans la vie de tous les jours mais également au niveau football. J’ai pu apprendre une nouvelle langue, côtoyer des gens qui viennent de divers pays, découvrir une autre culture. J’ai surtout pu faire ce que j’aime à un haut niveau et dans des infrastructures exceptionnelles qu’on retrouve dans des structures professionnelles en France.

Revenons à la base du projet, comment s’étaient déroulées les détections FFF USA ?

Ma première détection était à Courbevoie, c’était une bonne expérience où j’avais réussi à montrer mes aptitudes. Suite à ça, Jérome Méary, qui était présent lors de la détection, m’avait fait un retour en détails sur la journée et m’avait alors invité à la finale à Clairefontaine. Plusieurs coachs américains étaient présents, ce qui donnait beaucoup de possibilités, heureusement pour moi, l’un d’entre eux a su reconnaître mes qualités et m’a sollicité à rejoindre son équipe aux États-Unis.

Lire l’interview complète et découvrez les dernières dates de détection sur Actufoot.com

Ali Brador : « Aux Etats-Unis, j’ai pu faire ce que j’aime à un haut niveau »