N2 (C)3e j.

Arthur Delalande (US Saint-Malo) : « Six points, ça donne de la confiance »

24/08/2018 à 18:31

A 26 ans, Arthur Delalande est un élément clé du groupe de Pierre-Yves David. Le défenseur fait partie des cadres et il le montre sur le terrain. Dans les mots aussi, le joueur sait faire le bon choix pour annoncer les ambitions de l'US Saint-Malo, avant la troisième journée de N2 (C), face au Stade Briochin.

Six points en deux matches, c’est parfait pour l’instant.

Au niveau comptable, on ne peut pas faire mieux, c’est top. C’est bien pour suite, ça donne de la confiance, sans forcément tirer de conclusion hâtive. L’an dernier, on était au même stade comptablement. D’autres ont continué plus rapidement que nous par la suite. Il ne faut pas s’enflammer, mais on est content.

Ces six points, c’est logique ?

Plutôt, oui. On a fait preuve de maturité, on n’a rien lâché non plus. On a été malmené pendant les matches par moments, mais on a fait le dos rond et on a réussi à être efficace offensivement, comme défensivement. C’est ce qui fait la force des bonnes équipes.

Vous avez notamment gagné à l’ACBB, qui voua avait battu l’an dernier. Ca vous tenait à coeur.

Oui. On connaissait leur potentiel. C’est une bonne équipe, joueuse, sur un synthétique, donc ce n’est pas facile, car on est habitué à l’herbe. On savait que ce serait compliqué. Ca l’a été. Quand on les a laissés jouer, on a été malmené. On est content d’avoir gagné.

Pour cette troisième journée, vous défiez le Stade Briochin, qui ne compte qu’un point.

C’est une équipe qui a mal démarré. Ca reste seulement deux matches. On aura des coups de moins bien aussi, ou des moments où on n’alignera pas deux victoires comme on l’a fait. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. C’est une bonne équipe, qui a fait 2e l’an dernier. Elle a le même effectif. On connait sa qualité, ce sera un gros match. Et puis, ils ont joué deux fois à l’extérieur, chez la réserve du PSG qui est un gros calibre du championnat et contre Le Havre, face à qui c’est toujours compliqué.

Que peut-on attendre de l’US Saint-Malo ?

L’an dernier, on a fini 3e, on a gardé notre bonne base. A nous de faire mieux, ou, en tout cas, de se donner les moyens de faire mieux. On a un groupe qui vit bien. Les résultats parleront d’eux mêmes. Il y a du talent, une bonne ambiance, tous les ingrédients pour faire quelque chose de bien. Ca va passer par le travail et l’abnégation pour réussir. Le chemin est très long pour monter. Ca fait quelques années que le club essaie, ce n’est pas en deux journées qu’on sait si on va y arriver ou pas. Il faut être rigoureux.

Crédit : US Saint-Malo