Ligue 1Interview

Benjamin Bourigeaud : « Ce serait mentir de dire que je ne pense pas à l’Equipe de France »

24/11/2020 à 12:22

Dans les colonnes du journal l'Equipe, le milieu de terrain du Stade Rennais s'est confié avant de recevoir Chelsea au Roazhon Park lors de la 4eme journée de la phase de groupe en Ligue des Champions... et il évoque notamment l'Equipe de France !

Elément confirmé de l’effectif du Stade Rennais, Benjamin Bourigeaud a su imposer sa patte au milieu de terrain à 26 ans. Auteur de deux saisons pleines à Lens entre 2015 et 2017, c’est à ce moment qu’il décide de franchir un pallier et de rejoindre la Bretagne. Une région et un club qui lui ont permis de vivre de nombreuses émotions, en Coupe de France et cette victoire historique, en Europa League avec son but foudroyant contre Arsenal notamment, et maintenant en Ligue des Champions, même si l’aventure rennaise est tumultueuse : « Dans cette phase aller, on l’a appris, il ne faut pas répéter les mêmes erreurs ! » En effet, Rennes, qui découvre un autre niveau européen, est tout simplement qualifié pour la première fois en phase de groupe de la LDC : « Il y a un fossé, comme partout. C’est la 1ere année qu’on a la chance de pouvoir vivre la C1, beaucoup d’entre nous ne l’ont jamais vécu. C’est le haut niveau et quand tu arrives dans le grand bain, il faut savoir s’adapter. »

Une évolution dans un groupe qui progresse… et l’équipe de France dans la tête !

La Ligue des Champions va sans aucun doute contribuer à l’apprentissage du Stade Rennais. Malgré la passe difficile que les Rouge et Noir traverse, alternant entre championnat et Coupe d’Europe, le milieu de terrain y voit du positif : « Depuis que je suis là, on a toujours été soudés du début à la fin malgré les hauts et les bas ! Il ne faut pas qu’on prenne trop de leçons non plus mais depuis quelques années, on a montré qu’on avait du caractère ! » Dans un groupe soudé, l’ancien milieu de terrain lensois se décrit comme un joueur polyvalent : « je suis un joueur complet, qui peut faire les efforts défensifs comme offensifs et qui peut être décisif quand il le faut ». Un joueur qui à son âge pense désormais à l’étape ultime : l’Equipe de France : « J’avais un rêve dans ma vie, c’était de jouer la Ligue des Champions. Mais ce serait mentir de dire que je ne pense pas à l’Equipe de France ! »