CharteViolences

Bertrand Layec : « Trouver un juste milieu entre prévention, répression et communication »

17/02/2020 à 12:25

La Ligue de Bretagne de Football a lancé la semaine dernière une campagne de sensibilisation intitulée #NoViolenceenBZH : « Tous ensemble en Bretagne, mettons hors-jeu la violence ». Accompagnée des districts, le but était tout d'abord de sensibiliser et informer les acteurs du football breton suite à la multiplication des actes de violence sur le rectangle vert ! Bertrand Layec, conseiller technique régional de l'arbitrage est revenu sur le succès de cette opération !

Bertrand Layec : « Le but de cette charte était avant tout de prévenir et anticiper ! Grâce à nos réseaux, nous nous sommes assurés de l’avoir transmise à tous les clubs en temps et en heure avant la précédente journée de championnat ! Nous avons été agréablement surpris de l’ampleur et de la prise en compte de cette opération. En moyenne, 2,40 cartons jaunes et rouges sont distribués par rencontre sur le territoire breton lors de chaque journée… paradoxalement, au moment de la mise en lumière autour de cette charte, le ratio est tombé à 1,89 alors que sont organisées pas moins de 1600 rencontres chaque week-end !

Il y a eu un impact très positif et il va falloir continuer dans ce sens en mettant en place d’autres actions. Il s’agit aussi de trouver le juste milieu entre prévention, répression et communication. Il est plus simple d’agir que de réagir et nous que nous n’avons pas œuvré dans une situation d’urgence. C’est une première expérience intéressante. Les réseaux offrent la possibilité d’avoir des retours par rapport à ce qui est mis en place et de très nombreux clubs ont joué le jeu, en publiant du contenu divers : des vidéos, photos… Au regard des résultats et de l’impact que cette opération a eu sur le football régional, sous différents angles, c’est très satisfaisant ! »

Crédit photo : Ligue de Bretagne