Vie d'un clubInfo

C. Cailleau (Mairie d’Argentré) : « On est forcément tributaire de la nature et de la météo »

11/01/2018 à 18:41

En course pour le podium du championnat de R1, la JA Argentré a vu trois rencontres remises à cause des intempéries. Rien d'exceptionnel au vu des conditions météorologiques qui continuent à frapper la région... Sauf que le coach de l'équipe fanion a fait part de son incompréhension. Le premier adjoint au maire en charge des sports, d'Argentré-du-Plessis nous a accordé une interview pour faire le point sur ses décisions. Claude Cailleau est clair : les choix ont été raisonnables dans l'objectif de préserver un terrain et une pratique de qualité.

L’hiver est rude et la Bretagne a connu plusieurs tempêtes. Beaucoup de matchs ont été reportés à tous les niveaux. En R1, Argentré et Guipry-Messac sont les seuls clubs avec deux matchs annulés, ce qui fausse un peu la compétition. Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’entretien des terrains de la commune ?

Notre soucis majeur est d’avoir des terrains jouables à long terme sur la commune. On traverse une saison particulière, très humide. Comme beaucoup d’autres terrains, quand ils sont trop imbibés, on les retrouve avec des trous après les matchs. C’était le cas avant noël, après le dernier match de l’année, on a retrouvé des ornières à l’intérieur. Derrière, on ne peut pas mettre d’engins pour réparer la surface. Nos terrains sont en herbe, on n’est pas les seuls dans cette configuration. Cela nécessite une certaine utilisation et un entretien adapté. La nature est un élément intangible. Quand la météo n’est pas du tout favorable, c’est difficile de récupérer les terrains et d’avoir un suivi régulier de la pratique du football. On est tributaire du temps et de la nature.

D. Lambert : « Le staff et les joueurs sont fortement déçus »

L’entraîneur de l’équipe, Dominique Lambert, a fait part de son incompréhension à plusieurs reprises. Quel est votre avis sur la situation ? Comprenez-vous la position du club ?

Je comprends qu’ils soient frustrés parce qu’ils sont concentrés sur le déroulement de leurs compétitions. Nous, on est sur l’entretien à long terme pour que les terrains soient jouables le plus longtemps possible. On est conscient de la situation, on souhaite aussi que le championnat se déroule dans de bonnes circonstances. L’an dernier, au moment des gelées, j’avais donné mon aval alors que le terrain n’était pas complètement dégelé. Il a plu pendant le match. Le terrain était tellement détérioré qu’il a fallu à peu près un an pour rattraper sa qualité. Je comprends aisément la frustration de ne pas pouvoir jouer, mais le football est un sport qui se pratique à l’extérieur. Malheureusement, on est tributaire de ce mauvais temps qui va perdurer. Tous les jours, je regarde au moins une fois la météo. Je la suis heure par heure à l’approche des matchs, j prends les décisions en relation avec le président de l’association. On met les pieds dans la terre. On va sur place, on fait le tour des terrains. Quand on tape sur la terre, l’eau ressort, c’est dû à la constitution des terrains. En ce moment, il n’y pas suffisamment de soleil et de phases d’évaporation pour évacuer l’eau.

Les jardiniers de la commune sont conseillés par une société externe

Comment sont organisées les interventions des techniciens ?

Les personnes qui sont au service technique sont des professionnels responsables. Les jardiniers de la commune interviennent avec les conseils d’une société autre qui est spécialisé dans l’entretien des terrains extérieurs. Cette entreprises travaille aussi bien avec des clubs de R1 qu’avec d’autres clubs d’un niveau supérieur. On s’entoure de leurs conseils. On rencontre les responsables de la société quasiment tous les trimestres pour avoir leur point de vue sur telle ou telle méthode d’entretien ou sur les interventions à effectuer. Nous avons donc des jardiniers qui connaissent bien la terre et les conseils de spécialistes.

Quelles sont vos relations avec les représentants de la JA ?

Avec le président de l’association, Yves Seïté, elles sont très bonnes. On a pris le parti de prendre nos décisions après avoir échangé.

Un nouveau report pour Argentré – Guipry-Messac

Quelle importance accorde la mairie au club de la commune et à son évolution ?

La mairie est très attentive à l’évolution du club. Pour la commune, c’est tout à fait honorifique d’avoir u représentant à ce niveau. D’autres associations sportives d’Argentré évoluent à un niveau important. Nous avons entamé une phase de réflexion pour apporter des améliorations dans le futur, et ce, quelque soit le sport. Nos installations ont pris de l’âge, cela représente des dépenses importantes. Ça ne se fait pas sur un coup de tête pour satisfaire untel ou untel. Les équipements de la commune ont quarante-deux ans, il y a eu des modifications très minimes entre-temps. Il y a des priorités mais on réfléchit à des améliorations sensibles pour les prochaines années. Ça fait partie de nos préoccupations. L’équipe fait un très bon parcours cette année. On travaille pour apporter des améliorations sur le plan de la sécurisation. L’inventaire a été fait avec le District. On commencerait à apporter améliorations lors du prochain du budget. Le District a beaucoup d’exigences mais ne finance pas.

Souhaitez-vous ajouter un mot ?

Evidemment, on souhaite assurer la continuité de la pratique du football à Argentré. Hélas, on est contraint de faire en fonction de la météo pour éviter d’avoir des terrains détériorés et inutilisables. En conséquence, mieux vaut reporter deux matchs et pouvoir jouer les suivants dans de bonnes conditions.

Propos recueillis par David Guitton