CFA – L’AS VITRE débute un nouveau cycle

03/09/2015 à 2:00

Après une inter-saison mouvementée au niveau des arrivées et des départs, le club de l’AS Vitré repart avec une nouvelle génération de joueurs pour s’installer en CFA. Après trois journées disputées, l’équipe sang et or en reconstruction totalise 7 points.

« Il fallait se sortir de la routine et repartir avec du sang neuf. Je sentais qu’il fallait changer certaines choses », annonçait Michel Sorin le coach Sang et Or avant d’attaquer le premier entraînement mi-juillet. Une bonne chose ? L’avenir nous le dira. Quoi qu’il en soit, les dirigeants vitréens ont décidé de se séparer de plusieurs joueurs. Les expérimentés Le Bihan et Poder ont pris la direction de Fougères où ils ont été rejoints par Laot. Ronan Biger a pris quant à lui la direction de Fontenay (CFA), tandis que Le Baron et Sanchez (seul départ non souhaité par le club Vitréen) sont aussi partis exercer leur talent sous d’autres cieux. Si Michel Sorin a voulu donné une nouvelle dynamique à son équipe, il a su également gardé des joueurs cadres comme sa colonne vertébrale, Levacher, Barru, Diawara, Besnard et Laurent le buteur maison. Après une préparation en demi-teinte concernant les résultats lors des matchs de préparation, le club Sang et Or a attaqué la saison avec deux réceptions face à Cholet puis Fontenay-Vendée : « ce n’est jamais simple de débuter à domicile avec un nouveau groupe. Est-ce la peur de mal faire, mais on a joué à la maison avec le frein à main », reconnaît Rémi Laurent, l’avant-centre Vitréen : « Il y a du déchet dans notre jeu car il faut que l’on apprenne tous à bien se connaître. On manque encore de repères et surtout de se projeter vite vers l’avant. Les automatismes ne sont pas encore là ».

 » On est encore loin d’être à 100 % « 

Battus face au promu Choletais, fort d’une quinzaine de contrats fédéraux dans son effectif, les Vitréens ont su inverser la tendance face à Fontenay : « on a frôlé la correctionnelle face aux Vendéens après l’expulsion de Willy Barru », poursuit Rémi Laurent : « mais cette expulsion nous a aussi galvanisés. La victoire face à Fontenay a été très importante pour le mental. On l’a vu à Plabennec le week-end dernier. L’équipe monte en puissance et surtout, nous n’avons pas encaissé de buts. C’est bon signe ». Avec les arrivées des frères Sorin, Arthur et Elliot, celle du prometteur défenseur Moise Adilehou ou encore Yoann David l’ex-joueur de Carquefou (blessé, toujours indisponible), mais aussi celle de Sylvain Macé, ou encore Durbant en attaque, les Sang et Or ont les moyens de bien faire cette saison. Mieux que la saison passée ? : « il va falloir encore attendre pour savoir où l’on peut se situer car la poule me paraît encore plus relevée que la saison passée avec des promus ambitieux comme Bergerac ou Cholet mais aussi de solides équipes comme Romorantin ou Fleury Merogis. Il va y avoir de gros matchs chaque week-end », annonce Rémi Laurent : « on est encore loin d’être à 100 % mais il faut rester optimiste car l’équipe a une belle marge de progression. Il faut encore travailler physiquement et collectivement. Moi, le premier, il faut que je sois encore plus efficace. À Plabennec, j’ai eu la possibilité de marquer… Cela n’a pas été le cas. En CFA, il est capital d’être efficace ! »

Un début de saison mitigé

Après trois journées disputées, le club de l’ASV qui veut s’installer durablement en CFA affiche un bilan mitigé avec une victoire, un nul et une défaite. Vu la qualité de l’effectif mis à disposition de Michel Sorin, on devrait vite voir les Sang et Or dans la première partie de tableau. Samedi prochain face à Romorantin, une solide formation de CFA, on devrait en savoir encore un peu plus sur les possibilités vitréennes dans ce championnat de CFA. Mais, comme l’a dit Guy Guyard l’un des présidents du club à ses joueurs avant d’attaquer le championnat : " faites vous plaisir sur le terrain en donnant du plaisir aux supporters. Comme les années passées, je veux que l’on continue à proposer du beau jeu ! "
Du jeu, du spectacle et de nombreuses victoires à la maison, voilà l’objectif fixé pour les joueurs de l’ASV en ce début de saison. Et sur la belle pelouse du stade municipal, les joueurs n’auront pas d’excuses à faire valoir. S’il faut bien évidemment du temps pour que l’équipe tourne à plein régime suite aux nombreux changements de joueurs, seules les victoires amèneront de la confiance au groupe pour poursuivre leur progression. La prochaine est-elle programmée pour samedi prochain face à Romorantin….?…

Philippe Salmon

Rémi Laurent
Né le 15 avril 1987 à Remiremont
Poste : attaquant
Parcours : SAS Epinal, ESTAC Troyes (2001-2008), AC Arles-Avignon, Aviron Bayonnais (2008-2010), Luzenac AP (2010-2011), AS Vitré (depuis 2011)