11 de chocDécalé

Cyril Durand (TA Rennes)

04/03/2017 à 11:02

Douze hommes. Onze joueurs, un entraîneur. Régulièrement, un joueur du football breton nous livrera son onze de choc. Celui avec lequel il pourrait aller à la guerre. Ce samedi, c'est Cyril Durand qui se prête au jeu. L'attaquant de la TA de Rennes n'hésite pas à chambrer ses amis et ex-partenaires.

Système de jeu

4 – 4 – 1 – 1 avec un numéro 10.

Ses hommes

Gardien : Devis Epassy (SA Epinal). C’est un ami du centre de formation. Un Parisien et un Breton par la force des choses. C’est un gardien complet. Sérieux sur le carré vert, c’est un grand chambreur en dehors. D’ailleurs, je cherche toujours son singe ouistiti. On aurait la meilleure défense du championnat avec ce dernier rempart.

 

Latéral droit : Jason Willock (Tarbes PF). Un joueur ambitieux. En CFA actuellement, à qui je souhaite de jouer au-dessus. Bon, j’attendais toujours ses centres au troisième poteau à l’entraînement, mais bon… Un amateur de jeux vidéos et de Call of Duty avec qui j’ai joué de nombreuses heures à en avoir mal aux yeux et à oublier de manger…

Défenseur central droit : Renaud Dreuslin (TA Rennes). Milieu de terrain habituellement, mais en défense centrale le temps qu’il récupère du coffre. Aussi bon sur le terrain que sur la piste de danse. J’ai des vidéos à l’appui, le roi du déhanché.

Défenseur central gauche : Baptiste Caglioni (Bourges 18). Sacré patte gauche cet homme. L’association avec son collègue de défense serait nouvelle, mais je n’ai aucun doute sur ses capacités à s’adapter. Ce mec s’ennuie en CFA2 tous les week-ends… Avec lui, on aurait sept penalties réussis sur 6.

Latéral gauche : Kévin Beauverger (US Saint Malo). Il sent le football ce gamin. Un plaisir à regarder et avec qui jouer. Il ferait bien vingt dédoublements à la minute si c’était possible. Je n’oublie pas, merci pour tes réponses en maths, j’étais souvent à la rue (rires). Son geste préféré ? La banane qu’il a perfectionné avec François Rio.

 

Milieu défensif : Eliott Sorin (AS Vitré). L’homme de l’ombre. Le sale boulot, ça ne le gêne pas. Il serait là pour écœurer l’adversaire. On ne lui demande pas de marquer des buts, il ne sait pas faire. Quoi que… il sait me surprendre. Très bon à Mario Kart sur Game Cube aussi je dois l’avouer…

Milieu relayeur : Kévin Durand (OC Cesson). C’est mon frère. Sa touche technique et sa vista feraient la différence dans les derniers mètres. On a besoin d’un joueur comme lui au milieu, capable de faire le lien entre la défense et l’attaque. Son expérience serait un atout pour l’équipe. Bon, il se la raconte un peu quand même.

Milieu droit : Maël Le Ninan (L’Union Sportive des Bretons de Paris). Parce qu’il a toujours voulu jouer à ce poste-là et qu’il postulerait au ballon d’or la saison suivante. Son fantastique coup de rein donnerait le tournis au latéral gauche adverse. Avec ses gros mollets, ne vous inquiétez pas, la répétition des efforts ne lui fait pas peur. Une grande rencontre de footballeur mais pas que…

Milieu gauche : Thomas Bellier (TA Rennes). Pour son crochet intérieur et sa passe cassée ! Bonne vision du jeu. Par contre, son coiffeur est mort depuis très très longtemps, c’est ennuyant les épis tous les jours…

Milieu offensif : Axel Ngando Elessa aka “Axelo” (SC Bastia). Mon passeur décisif préfèré. Gaucher, bon techniquement et avec une vision de jeu des plus grands. Au centre, il s’habillait toujours en Puma, Adidas et Nike. On en avait un peu marre (rires).

 

Avant-centre : Guillaume Belmonte (Esp Chartres). On a commencé à jouer sur le bitume de la place près de chez nos parents. On s’est retrouvé au Stade Rennais quelques années après. Il ferait une belle association avec « Axelo ». Il finirait meilleur buteur et signerait au FC Barcelone l’année suivante.

 

Le capitaine et l’entraîneur

Capitaine : Kévin Durand. Il ferait parler son expérience. Il est prêt. Par contre, il faudrait réfléchir à un vice-capitaine. Il est souvent suspendu quand même.

Entraîneur : Franck Haise (FC Lorient). Je l’ai eu en U17 Nationaux à Rennes. C’est le meilleur entraîneur que j’ai eu et c’est certainement pour cette raison qu’il a franchi les échelons et qu’il est actuellement coach adjoint des pros du FC Lorient. Le seul qui souvent arrivait à connaitre le scénario du match avant le match… fort non?