N310e j.

Jacques Le Normand (TA Rennes) : « Capital de renouer avec la victoire »

24/11/2017 à 16:56

En panne de succès depuis sept matches, dont six défaites, la TA Rennes vise, absolument, trois points contre Paotred Ergué Gabéric, ce samedi. Jacques Le Normand ne demande que ça.

Comment avez-vous préparé ce rendez-vous face à Ergué ?

On le prépare le plus soigneusement possible. Tous les matches sont importants. Celui-là l’est vraiment. Ils partagent la dernière place avec nous. Il est capital de renouer avec la victoire, ça nous manque énormément. Nous sommes actuellement dans un cycle de défaite qui est ennuyeux, car le capital confiance est en train de s’effriter et, sur le plan comptable, on ne prend pas de point.

Vous restez sur un bon match à Dinan, malgré la défaite…

Oui, on va s’appuyer dessus, car, malgré cette troisième défaite 2-1 d’affilée, c’est encourageant. On a eu deux périodes dans le match. Il y a l’entame, où on a été bon. On marque au bout de dix minutes. Il y a aussi la fin de match, où on peut revenir au score. On aurait pu chercher le nul à Dinan-Léhon, qui est une belle équipe. Je reconnais qu’il y a eu aussi des temps faibles. Dinan peut prendre l’avantage sur le milieu de première mi-temps. Ca n’a pas été le cas. Ils l’ont fait dans la deuxième période, mais on aurait pu aller chercher le nul. On va donc s’appuyer sur ces éléments positifs, contre une très bonne équipe de Dinan, pour construire notre maintien et aller chercher les choses intéressantes, pour obtenir des victoires. Il nous en faut absolument, surtout contre les mal-classés, les équipes de notre rang, pour respirer un peu plus.

Quel est le discours vis-à-vis des joueurs pour maintenir la confiance ?

Les joueurs sont mobilisés. Le discours est axé sur les points de progression, ce qu’on doit faire pour obtenir des résultats. Tout est calibré. Le gros soucis, c’est le capital confiance. Quand on a un groupe jeune, qui n’a pas vécu de moments difficiles, il faut trouver les ressources pour remettre le bateau à flot. C’est essentiellement mental. On n’a pas perdu notre jeu en une saison. Le déclic viendra par des résultats probants, des choses concrètes et positives dans le jeu, qui vont nous remettre sur les rails.

Il suffit d’une victoire pour que ça change ?

Pas forcément, car il faudrait enchaîner. La victoire fera énormément de bien à la tête. On ne fait pas une mauvaise rencontre contre Dinan, mais on perd. On ne fait pas un résultat comptable, alors que le contenu a été bon. Il faut obtenir quelque chose en terme de points.

Ergué reste sur une large défaite et se retrouve dans la même situation que vous. Celui qui l’emporte va se relancer ?

Oui, on peut penser ça, mais que ce soit eux ou nous, dans deux week-ends, il y a de nouveau un match. C’est une série de matches qu’il faut faire. Un seul ne suffira pas.

Crédit : TA Rennes