ItwDécalé

L’interview décalée de… Sandro Flaviano (FC Chapelle Montgermont) !

07/04/2020 à 12:13

Sandro Flaviano est sur le banc du FC Chapelle Montgermont en Régional 3. Mais il est également adjoint sur le banc des U17 nationaux de En Avant Guingamp... une période de confinement dure pour tout le monde mais également pour ce passionné de football, qui s'est livré au jeu de l'interview décalée !

Un top joueur U19 peut être un modeste joueur de N2…

L’entraîneur qui vous inspire ?

Carlo Ancelotti, de part mes origines et le fait de voyager comme lui ! Il a la faculté de s’adapter à différents championnats et clubs, certes tous de haut niveau, mais chacun avec une manière différentes de travailler et d’être performant sur la durée. C’est une sorte de caméléon et j’aime cette manière de faire, repartir sur une feuille blanche à chaque fois. Il a des qualités humaines qui sont mises en avant par ses anciens joueurs et dirigeants. Le football c’est avant tout la gestion d’individualités que l’on doit accompagner pour un objectif commun.

Celui que je n’apprécie pas ?

En général ceux qui mettent la faute sur l’arbitre lors d’une contre performance. Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas lui qui rate une passe ou fait un mauvais choix mais les joueurs. Trop rarement ils disent être responsable d’un mauvais choix tactique ou de joueurs.

La France possède-t-elle le meilleur vivier ?

Oui certainement, mais je pense qu’il est mal exploité et préparé, trop peu de clubs et de coachs font confiance aux jeunes. Aujourd’hui ce n’est que spéculations et valeurs marchandes. À quand un club hexagonal qui va prendre le temps de refaire comme le FC Nantes à l’époque, sortir des jeunes du centre de formation et construire avec eux… Je suis certainement un doux rêveur mais ce serait une belle histoire à écrire.

Je ne perds pas espoir de voir cela car beaucoup de clubs travaillent bien mais hélas tous de la même manière, les éducateurs sont formes dans le même moule, progresser c’est savoir s’ouvrir à d’autres manières de faire, explorer d’autres horizons pour enrichir les joueurs et les techniciens. L’entourage des joueurs est également fautif, tous trop vite . Pour certain, ils pensent qu’un joueur sortant de la formation va tout exploser en pro mais ce n’est pas le cas pour tous, il faut adapter le rythme à chacun. Un top joueur U19 peut être un modeste joueur de N2…

Un rituel avant chaque match ?

Chaque dimanche matin, je tapisse la porte de mon salon de mes feuilles tactifol (compo, CPA, séances de la semaine, causerie). Quand on joue à domicile, je vais toujours voir ma réserve et pendant la 1ère mi-temps je fais des aller-retour au vestiaire pour tout y préparer avant l’arrivée des joueurs. Avant la causerie, je range tout sur la table centrale de manière très carré, aux millimètres. Moi qui suis plutôt Free style….

Votre expression favorite sur le banc ?

Cette année j’ai remarqué une expression : « Costaud les gars !! » je le mets à toutes les sauces (rires)

La plus grosse difficulté lorsque l’on entraîne un groupe jeune ?

Oui jeune et que je ne connaissais avant le début de saison. Apporter la rigueur, la confiance en soi, l’importance de l’investissement les grandes lignes qu’il faut gérer dans le football amateur. Sur l’humain, j’ai un fils qui a leur âge donc je connais euros modes de vie ce qui m’a pas mal aidé sur certains points. Quand la relation de confiance c’est installée, et avec l’appui de joueurs cadres, le groupe à pris conscience de beaucoup de choses sur et en dehors du terrain. Mais tout est fragile car l’humain est comme ça.

Quel genre d’éducateur êtes vous ?

Je suis dans le laisser vivre, pas de combat, juste un équilibre. S’ils veulent prendre du plaisir ils doivent avoir un minimum d’hygiène de vie et de sérieux. Ce serait un manque de respect pour le club, le groupe et les investissements consentis durant la semaine de préparation.

Saison blanche, nulle ou très nulle pour votre équipe ?

Quoiqu’il advienne, la saison sera nulle car elle nous rappellera le moment difficile que la planète traverse avec ce virus. Au niveau sportif, une saison blanche ou pas, cela ne changera rien pour nous ! Par contre pour la FFF, ce serait un gouffre financier et leur non décision actuelle en est peut être la raison. Comme toujours, nous suivrons et respecterons le choix des instances.

1-0 à la 80ème ?

Je reste en place et on joue les coups fond, tant offensivement que défensivement. E garde confiance en mes joueurs et en notre organisation. Vu la jeunesse de mon groupe et du discours que je tiens, si je déroge à ma philosophie de jeu, cela les déstabiliserait. Et bien sur on gagne 1-0 😉

Un Crack aujourd’hui ?

Ben j’en cherche toutes les semaines sur les bords de terrains donc, j’espère trouver la pépite qui fera se lever le stade et donner du plaisir aux spectateurs car pour moi ce sont tous ces joueurs qui sont à mes yeux des cracks (Mbappé, Neymar, Zlatan, Hazard…)

Actufoot ?

Actufoot c’est aujourd’hui la possibilité de passer un message de soutien à tout le monde en cette période de confinement. Prenez soin de vous et vos proches.