CFA 2Groupe A

Le Maire (AGL Fougères) : « Se remobiliser »

15/05/2017 à 12:15

Battu par La Flèche (1 - 2), à domicile, samedi, AGL Fougères n'a plus son destin entre les mains pour son maintien dans la future N3. Philippe Le Maire, l'entraîneur, fait le point.

Que retenez-vous de la défaite contre La Flèche (1 – 2), samedi ?

C’est une déception. D’une, on a fait une première mi-temps que je qualifierais de quelconque. La deuxième période a été plus élevée. Même si on réduit le score, on n’a pas su marquer pour ramener un nul. On n’a pas notre destin entre nos mains. Il faut gagner à Dinan-Léhon et espérer que Sablé jouera le jeu et l’emportera.

Comment expliquez-vous cette incapacité à égaliser ?

C’est un mélange de tout. Ce n’est pas le fait de ne pas se créer des occasions, mais il faut les mettre au fond. C’est rédhibitoire sur l’ensemble de la saison ce manque de réalisme. On avait un seul avant-centre de métier et, en novembre, il s’est fait les croisés. Certains ont découvert le poste. Samedi, on n’a marqué qu’un but.

Vous avez évoqué une première période quelconque…

L’enjeu a pris le pas sur le jeu. On était timoré. On était sur la réserve. Même s’ils ont une première occasion, nous on en a une derrière. Ils mènent 1-0 à la mi-temps. En deuxième période, c’était nettement mieux, on était plus conquérant. On prend le deuxième but sur un temps fort après trois-quatre occasions. On a réduit le score et il reste du temps pour égaliser. Mais nos tirs passent à côté, on a une tête qui passe à quelques centimètres.

Désormais, c’est opération commando ?

Il faut se remobiliser pour gagner à Dinan-Léhon. On va tout faire pour réaliser ça et attendre un petit coup de pouce du destin.