FutsalBilan

OC Cesson, le point sur une fusion qui roule !

09/12/2019 à 12:58

Arnaud Gardey, coach de l'équipe R1 de futsal à Cesson, est revenu sur les derniers évènements, et notamment cette fusion, qui permet à la section futsal d'avancer, et d'évoluer !

Arnaud, une fusion du Celta Club Futsal avec Cesson qui a l’air de bien marcher !

Nous sommes très contents de notre début de saison. Du fait de nos résultats tout d’abord mais également de la bonne intégration de la section Futsal au sein de l’OC Cesson. Avec le Celta, nous avons réalisé quelque chose de très bien avec peu de moyens humains et financiers. Avec un peu de recul, nous savions qu’il serait difficile de faire beaucoup mieux au vu des moyens mis en place. La fusion avec un club tel que l’OC Cesson permet à la discipline de s’ancrer durablement en terre Cessonnaise et de se développer à l’avenir. De plus, nous avons été très bien accueillis par l’ensemble des membres du club donc la fusion ne pouvait que bien se passer. De ce fait, nous sommes conscients d’être dans une saison de transition et de mise en place du projet !

Quels étaient les objectifs à la suite ?

L’objectif numéro un de ce début de saison était de valider le maintien en R1 le plus rapidement possible pour permettre au club de se pérenniser au meilleur niveau régional. Avec un effectif beaucoup plus limité en quantité et plus jeune que les années précédentes, nous sommes satisfaits d’avoir pu atteindre cet objectif à trois journées de la fin de la première phase. Sur ces trois dernières journées, l’idée est de permettre à certains joueurs de grappiller du temps de jeu en vue de la deuxième phase, pour pallier l’absence de certains joueurs cadres et ainsi valider d’autres alternatives. A Sene, nous sommes partis avec un groupe expérimental et seulement deux remplaçants mais malgré cela nous avons réalisé un match extrêmement intéressant dans le contenu.

Des résultats qui permettent de travailler dans la sérénité !

Pour cette deuxième partie de saison, nous aurons des objectifs sportifs mais également structurels. L’idée sera d’essayer de travailler avec le club sur quelques points d’amélioration qui permettront à la section d’être plus compétitive. Enfin sportivement, c’est un objectif de contenu de jeu et d’état d’esprit qui nous intéresse pour le moment avec Jérémy Moreau, mon binôme. L’envie est de bien figurer dans la lutte avec les six autres clubs mais nous savons que l’adversité sera importante et que la réussite dépendra de la présence de l’ensemble de notre groupe pour pouvoir y répondre de façon optimale.

 

Crédit photo : Breizh Image [Inside]