2018/2019Info

Officiel : Argentré descend, Vignoc va découvrir la R1

07/07/2018 à 20:08

Dans les conversations depuis une dizaine de jours, le dénouement concernant l'avenir d'Argentré et de l'ASVHG est scellé. Vignoc prendra bel et bien la place d'Argentré dans l'élite régionale. Une relégation administrative à la demande de l'ancien pensionnaire de R1, une promotion inattendue voire inespérée pour un Vignoc qui va connaître sa première aventure à ce niveau.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Argentré repartira bel et bien un étage plus bas la saison prochaine. Pourtant maintenu sportivement en R1, le club a subi trop de départs après le celui de son entraîneur, Dominique Lambert, pour Liffré. Cette hémorragie tardive a poussé les dirigeants à vouloir repartir en R2. Une requête acceptée par le comité exécutif de la Ligue de Bretagne, ce qui entraîne la rétrogradation administrative des argentréens et la montée de l’AS Vignoc-Hédé-Guipel.

En difficulté, la JA a désigné Jérôme Baudoin lundi. C’est avec cet entraîneur qu’elle espère reconstruire rapidement son équipe fanion pour relever de nouveaux défis.

Le recours de La Vitréenne n’a pas abouti

37 points, c’est le total de points engrangés par l’ASVHG et La Vitréenne au cours de l’exercice précédent. La Ligue a dû se référer au fair play et aux nombres respectifs de matchs de suspension pour les départager. Si Vitré a déposé un recours pour contester la suspension longue durée d’un de ses joueurs qui a entraîné le retrait d’un point, l’instance a entériné la décision hier. Ancien joueur et actuellement président, Yannick Boulain exprime sa satisfaction : « Il n’y a pas de hasard, il y a des circonstances mais on voulait vraiment cette deuxième place. Quand le destin se répète, ce n’est pas de la chance. Il faut des moments forts pour remobiliser et pour redonner du souffle aux bénévoles et à l’équipe de dirigeants. On a besoin de ça ». Une nouvelle devise, une mise à jour du blason, un nouveau site Internet dans les cartons, la livraison d’un synthétique prévue en 2019… Le club des trois communes est en train de récolter le travail de fond enclenché en 1998.

Vignoc jouit d’une issue inespérée. Dans le dur en début de saison 2017/2018, Sébastien Coualan et son groupe ont su redresser la barre avant de coiffer Montauban et Saint-Grégoire sur le fil. En l’emportant largement à Plancoët lors de l’ultime journée, ils ont profité des faux pas de leurs concurrents pour arracher un ticket historique pour l’élite régionale. Prêt à batailler ? « C’est un truc qui nous dépasse, répond Boulain. Il y a dix ans, on rigolait là-dessus en refaisant le monde quand on buvait un coup. C’est une première. Avec la montée en DSR et notre épopée en Coupe de France, ça reste parmi les évènements. Le but du jeu, c’est de se maintenir, ça va être une année charnière ».

Les groupes seront validés le 15 juillet

Tout peut aller très vite dans le sport, dans un sens comme dans un autre. Fort d’une ossature dont certains joueurs ont connu la D1, Vignoc pouvait nourrir de sacrées ambitions en R2. « On a ciblé notre recrutement pour conserver une base solide, embraye un président qui était sur le banc lors de la montée en PH en 2006. On a pris en qualité et non en quantité pour donner confiance aux joueurs déjà en place ». Une politique qui tranche avec le mercato 2018 : « Ce n’était pas forcément volontaire. Souvent, on appelle pas mal de gars et on se retrouve avec un ou deux éléments. Là, tout s’était bien boutiqué et on a mis du temps avant de créer une osmose alors qu’on avait le potentiel ». Confiant, il devrait s’asseoir à la table du groupe B de R1, Argentré devrait intégrer le groupe E initialement prévu pour leur homologue.

Saison 2018/2019 : Les projets de groupes sont sortis

Vignoc va donc goûter au premier niveau régional l’année de ses vingt ans. Si les joueurs ont déjà entamé les festivités cette semaine, Jacqueline doit se réjouir elle aussi… Son fameux riz au lait aura-t-il la même saveur en R1 ?

Crédit photos : AS Vignoc-Hédé-Guipel