IntersaisonR2

S. Magon (OC Montauban) : « Notre force, c’est la formation »

11/07/2017 à 17:09

Au club depuis plus de trente-cinq ans, Sylvain Magon va attaquer sa neuvième saison aux commandes de l'équipe première. Plus d'un mois et demi après la fin du championnat, le technicien revient sur une saison marquée par un quart de finale en Coupe de Bretagne. Il met en avant la qualité du travail effectué par les éducateurs montalbanais et se projette vers la saison prochaine, en R2.

A froid, quel regard portez-vous sur votre saison précédente ?

La saison d’avant, on avait terminé à un point du podium, derrière La Vitréenne et Argentré. On restait sur notre faim, on est donc reparti difficilement cette saison. On a enchaîné quatre défaites en début de championnat et on s’est fait éliminer rapidement en Coupe de France (au 3e tour, contre Saint-Aubin du Cormier, PH).

Comment avez-vous redressé la barre ?

On a un groupe jeune qui a su se remettre en question, ainsi que le staff. On a retrouvé nos valeurs de base, à savoir la solidarité et la combativité. Suite à ça, on a enchaîné les bons résultats pour se retrouver dans le haut de tableau. Même si Guipry-Messac a survolé notre championnat, on a réussi à vivre une fin de saison intéressante avec Saint-Grégoire et La Gacilly.

Ce parcours en championnat a-t-il eu une influence sur votre aventure en Coupe de Bretagne (élimination 2 – 1 contre Langueux, en quarts de finale) ?

Oui, on a fait une très belle remontée malgré notre handicap. C’est aussi pour ça qu’on a fait un bon parcours en coupe. C’est la première fois qu’on va aussi loin.

Que retenez-vous de cette coupe ?

Ça a été belle fête de football pour le club, pour les dirigeants et les bénévoles, et une belle récompense pour les joueurs. C’est une vraie famille ce club. On est tombé sur une belle équipe de Langueux, on a fait 800 entrées payantes pour ce quart de finale. On avait éliminé trois DSE auparavant (Ploufragan, Stade Rennais 3, Argentré du Plessis).

Montauban se stabilise à un bon niveau, qu’est-ce qui fait votre force ?

Avec nos petits moyens, on essaie de faire bien. On est délocalisé de Rennes, donc ce n’est pas toujours facile d’exister. Ce qui fait notre force, c’est la formation. Tous les ans, on réussit à sortir un ou deux U19 qui intègrent l’équipe fannion. Il y a d’ailleurs quatre U19 qui vont commencer avec nous la saison prochaine.

Comment abordez-vous la R2 ?

Avec la refonte des groupes, il y a beaucoup d’incertitudes. Cela risque d’être un championnat à deux vitesses, avec des équipes qui montent de PH et de DRH, et des équipes qui viennent de DSE. Le début sera important, vu nos dernières saisons en DSR, il se peut qu’on soit attendu. Il va falloir prendre le bon wagon.

Quels seront vos objectifs ?

On fait du bon travail avec mon adjoint, Jean-Michel Cochu, on va travailler dans la continuité avec lui et avec les éducateurs du club. On a eu peu de départs et notre effectif est stable depuis trois ans, j’ai un groupe qui se connait. A défaut de pouvoir attirer facilement, on travaille sur la formation, donc on renforce notre équipe d’éducateurs. L’objectif est d’essayer de prendre du plaisir. Pour ce qui est des résultats, on verra où on sera au bout de cinq journées. Si on commence avec quatre défaites, comme la saison précédente, on jouera le maintien. Il y a de belles équipes des Côtes d’Armor, et des adversaires de qualité comme Saint-Grégoire, Combourg et Vignoc, dans notre groupe. Je ne joue pas pour perdre, on va essayer d’être ambitieux, et on veut faire un beau parcours en coupe, c’est important pour le club.

 

Les arrivées officielles
Arrivées : Allan Posnic (US Saint-Méen/Saint-Onen), Benjamin Rouyer (FC Bruz), Thomas Bourseul (Dinan-Léhon, U19), Julien Bellong (La Chapelle-du-Lou, D3)

                                                                                                                                                                              David Guitton