FutsalR1

Thiboult (HAC futsal) : « A nous de trouver la bonne recette pour obtenir le double-maintien »

15/12/2017 à 15:29

Ronan Thiboult et L'Hermitage ont bouclé l'année 2017 par une victoire à Loudéac, en championnat. Nouveau sur le banc de L'Hermitage AC, le coach dresse un bilan alors qu'il restera la réception de Vannes Ria pour terminer la phase aller en 2018. Si le coach est frustré après certains résultats à domicile, il met en avant la marge de progression de son groupe et se satisfait du parcours de l'équipe réserve. Interview

A une journée de la mi-championnat, votre équipe se classe à la sixième place. Est-ce conforme aux objectifs fixés ?

Oui, on n’avait pas réellement fixé d’autres objectifs que le maintien. Sur la physionomie des matchs, on a quelque regrets à domicile et on a fait quelques performances à l’extérieur. C’est intéressant sur cette première partie de championnat. Il y a de la frustration sur nos matchs contre Merdrignac (défaite 7 – 8 lors de la 1ère journée) et contre l’AGLD-Fougères (7 – 7 lors de la 5e journée) et on aurait pu accrocher des points contre la TA Rennes. C’est positif et intéressant, à confirmer sur la deuxième partie de saison. On doit être capable de transposer à domicile les résultats qu’on peut aller chercher à l’extérieur.

Il s’agit de votre première saison à la tête d’une formation qui a connu pas mal de mouvements. Comment définiriez-vous votre équipe ?

C’est une équipe en construction, en découverte, qui doit être difficile à jouer quand elle est bien. Elle est encore jeune avec un bon potentiel qu’il faudra vite mettre en application parce que le niveau de la R1 a rapidement augmenté et il n’y a plus trop de temps. Il faudra vite prendre le bon wagon. On le voit avec l’apparition de l’ASPTT Lorient qui est deuxième sur ce début de championnat. La TA Rennes confirme malgré une défaite surprenante contre Loudéac (4 – 3 lors de la 10e journée). Après, il y a des formations qui sont toujours là, comme le Celta et Loudéac, et des déplacements compliqués. J’ai une équipe qui ne demande qu’à progresser, j’espère qu’on avancera rapidement dès 2018.

Impressionné par personne

Hormis la défaite contre Merdrignac, vous vous êtes inclinés contre les gros. Est-ce qu’il y a un adversaire qui vous a impressionné ?

Non, personne. Contre le Celta, ça a été un non-match. Contre la TA, on était pas loin… on aurait pu voire dû prendre les trois points (défaite 2 – 4 lors la 3e journée). Lorient, c’est supérieur à nous. Ils ne m’ont pas impressionné mais j’ai été agréablement surpris de cette équipe qui a quasiment moins de deux ans d’expérience en futsal.

Votre équipe réserve vient de monter et elle fait un parcours honorable…

Je suis fier de cette équipe, c’est sa première année en D1. Elle a été capable de battre la réserve de la TA Rennes (4 – 3) et Le Rheu (8 – 6). Pour le club, c’est très intéressant. Entre la hausse du niveau en R1 et la découverte de la D1, avec des grosses réserves et des équipes comme Le Rheu, Rennes Espérance et les Cadets de Bretagne… A nous de trouver la bonne recette pour remplir l’objectif du maintien pour les deux équipes.

Quelle place accordez-vous à la coupe ?

On s’est fait sortir par une belle équipe du Rheu en Coupe de France (défaite 6 – 7 au 2e tour). On leur souhaite bonne chance pour la suite de la compétition. Pour la Coupe de Bretagne, pourquoi ne pas atteindre la finale, ça serait sympa.