CDF32emes

US Montagnarde – Stade Briochin, Guichen – Saumur : deux 32emes qui valent chers

19/02/2021 à 11:09

L'autre bonne nouvelle de la reprise en Coupe de France fut le maintien des dotations en Coupe de France à l'identique des saisons précédentes. Trois représentants bretons vont disputer un 32eme de finale qui pourrait ramener un joli chèque au club !

L’annonce de la reprise de la Coupe de France en janvier avait également été l’occasion pour la Fédération Française de Football de rappeler que la dotation pour chaque tour passé ne changerait pas par rapport aux années précédentes. L’instance expliquait fin janvier que « chaque club amateur qualifié pour le 7e tour recevra 7 500 €, puis 15 000 € au 8e tour, 30 000 € en 32es de finale et 50 000 € en 16es. Au cumul, ceux qui se hisseront jusqu’en 16es de finale recevront 102 500 € chacun. Autant qu’un club de Ligue 2. Et si l’aventure continue, 70 000 € de plus en 8es de finale, 135 000 € en quarts… »

Trois représentants bretons pour un match à 50 000€

Si l’aspect financier passe au second plan étant donné le contexte actuel, nul doute que cette somme devrait faire du bien aux clubs amateurs encore engagés dans la compétition. Avec des rencontres qui se déroulent à huis clos, sans buvette, billetterie et autres animations, ce parcours est le bienvenu. L’US Montagnarde et Guichen, deux pensionnaires de R1 ayant respectivement éliminé Dinan-Léhon (N3) et Locminé (N3) au tour précédent, vont recevoir 30 000 € supplémentaires pour leur participation aux 32es de finale de la Coupe de France. Le Stade Briochin, pensionnaire de N1 et Saumur (N3 Pays de la Loire) tenteront eux de contrecarrer les plans de leurs adversaires respectifs. Un montant qui vient s’ajouter au capital de 22 500 € déjà glané grâce aux deux tours précédents… une motivation supplémentaire pour atteindre les 50 000€ des 16emes ? Réponse dès ce week-end !

Crédit photo : Ligue de Bretagne