FutsalCpe Rég. Bretagne

V. Duault (FC Saint-Bugan Futsal) : « Combien avait-on de chances contre le Celta ? La question ne se pose pas »

09/04/2018 à 18:33

Vincent Duault est fier. La saison n'est pas terminée et l'entraîneur du FC Saint-Bugan Loudéac Futsal peut se targuer d'avoir un bilan positif. Si l'équipe réserve n'est pas encore sauvée, Duault est à la tête d'une formation qui vient d'éliminer le Celta (8-13 a.p.) en demi-finale de la Coupe Région Bretagne. Tout sauf un hasard selon le technicien... Interview d'un homme qui apprécie son public et qui ne s'interdit pas de battre la TA Rennes en finale le 21 avril.

Pas mal de personnes considèrent que vous avez réalisé la surprise en sortant le Celta. Vous vous donniez combien de chances avant la demi-finale ?

La question ne se pose pas puisqu’on les a battus et on va en finale. (rires) Je dirais qu’on avait 99% de chances de passer parce que je suis un compétiteur, et 100% puisqu’on est passé.

A quoi ça s’est joué selon vous ?

On était mené 4-1 et on est revenu à 4-4 à la mi-temps. On était mené 8-6 à trois minutes de la fin et on a égalisé. En prolongations, on l’emporte grâce à une histoire de penaltys. On en a marqué trois.

Il reste trois journées de championnat et vous êtes quatrième en championnat. A quel niveau vous situez votre équipe ?

Par rapport à la saison dernière, celle-ci est toute nouvelle pour nous. On avait plus un objectif de progression que de résultats. La progression a emmené les résultats. Aujourd’hui, quand on voit la saison qu’on fait, notre place est méritée. Au vu de notre championnat, ce n’est pas choquant même si on n’y aurait pas cru en début de saison.

Vous avez été la seule équipe à battre la TA en championnat…

Oui, on les a battus 3-2 à l’aller. Le match retour va se jouer une semaine après la finale…

Maintenant que vous êtes maintenus en R1, j’imagine que l’une des deux rencontres sera plus importante que l’autre…

Oui. Aujourd’hui, on voulait figurer au mieux en championnat. Voilà, notre classement fait extrêmement plaisir. On sait qu’on est à une marche d’un titre, même si ça va être compliqué d’être champion de Bretagne. Ce serait bien pour notre section. Le match le plus important, c’est la finale évidemment. Mais notre second objectif est de sauver la B qui n’est pas très bien. Ils sont avant-derniers mais c’est possible et envisageable. Notre troisième objectif est que la réserve termine championne du département puisqu’elle est qualifiée pour les demies en coupe.

Qu’est-ce qui fait la force de votre équipe fanion ?

On est un groupe de copains. Certains copains des copains ont apporté leurs qualités de footballeurs, cela apporte un plus à la section. Il y a aussi l’état d’esprit et le caractère de battants que mes joueurs ont. On fait une belle saison.

Souhaitez-vous ajouter un mot ?

Oui, je veux remercier les supporters qui nous suivent et qui nous encouragent. Aujourd’hui, je pense qu’on est un des seuls club à faire deux-cents entrées en moyenne au Chaudron de la Rocade. Ils étaient cinquante à Cesson. Je les remercie parce qu’ils contribuent aux progrès du futsal et de notre section.

Propos recueillis par David Guitton