Covid-19

Couvre-feu : la FFF informe des mesures dérogatoires pour le football

17/10/2020 à 14:20

La Fédération vient de communiquer sur les mesures dérogatoires accordées pour la pratique du football durant la période de couvre-feu.

Le football bénéficiera de quelques mesures dérogatoires pour la pratique du football jusqu’au 14 novembre. Les équipes des championnats de Ligue 1, Ligue 2 et D1 Arkema, ainsi que le National et le D1 Futsal pourront s’entraîner normalement sans contrainte d’horaires. « Elles peuvent également se déplacer librement sur le territoire pour participer aux matches (tout en remplissant les attestations dérogatoires)« , précise le communiqué de la FFF.

Dans les métropoles concernées par le couvre-feu (Grenoble, Lille, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint Étienne, Lyon, Toulouse) ainsi que dans l’Ile-de-France, la jauge est fixée à 1000 spectateurs pour les matchs. Ces derniers seront programmés à un horaire permettant un retour à domicile avant 21h, huis clos si les matchs ne le permettent pas. Les personnes faisant partie de l’organisation de ces rencontres pourront rentrer chez elles munies d’une attestation.

Les mesures pour le football amateur

Pour les zones d’application du couvre-feu

Ces mesures concernent tous les matches amateurs de niveau National, Ligue et District :

  • obligation d’organiser les entraînements et les matches à des horaires permettant aux licencié(e)s/encadrement de rentrer chez eux avant 21h00 ;
  • obligation d’organiser les matches à un horaire permettant à l’équipe visiteuse d’avoir quitté la métropole concernée avant 21h00 ;
  • à l’instar du train et de l’avion, un déplacement en bus rentrera dans les modes de transport permettant de se déplacer dans la période de couvre-feu (21h00-6h00) ;
  • transit autorisé dans des métropoles soumises au couvre-feu.

Les attestations dérogatoires sont à télécharger sur le site du ministère de l’Intérieur

Pour les zones hors couvre-feu

Les mesures

  • pas de restriction sur les horaires des entraînements et des matches ;
  • utilisation de l’attestation dérogatoire pour rentrer dans une des métropoles concernées par le couvre-feu ;
  • transit autorisé dans des métropoles soumises au couvre-feu ;
  • règle d’occupation d’un siège sur deux ou groupe de 6 dans les stades ;
  • les personnes concourant à l’organisation des manifestations peuvent travailler et rentrer chez elles dans des métropoles soumises au couvre-feu en étant munies de l’attestation dérogatoire.

Les jauges

  • jauge en fonction de la situation sanitaire du département :
  • 5 000 (ou plus si dérogation du préfet) en zone d’alerte ;
  • 1 000 en zone d’alerte renforcé ;
  • 1 000 en zone d’alerte maximale et en état d’urgence sanitaire si dérogation du préfet.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟