Elections FFF

Marc Keller : « Le monde amateur me parle »

23/02/2021 à 16:23

Présent, mardi matin, au siège de la Ligue Méditerranée aux côtés de Noël Le Graët qu'il soutiendra pour la deuxième fois consécutive lors des élections fédérales, le président de Strasbourg s'est exprimé à notre micro sur la campagne et le programme prévu pour l'après-Covid.

Qu’est-ce qui vous pousse à faire partie de la liste de Noël Le Graët ?

Tout simplement parce que je faisais partie de sa liste au précédent mandat et que ça a a été une très belle expérience pour moi. Je suis président du club de Strasbourg mais évidemment le monde fédéral et amateur me parlent. J’ai été pendant quatre ans le président du RCSA en CFA puis en National (trois ans) donc c’est quelque chose que je connais bien. Ce qui m’intéressait surtout c’était la façon de travailler de M.Le Graët qui s’appuie beaucoup sur ses colistiers même si c’est lui qui tranche sur les décisions finales. Je suis très content qu’il se présente de nouveau à cette élection. Évidemment, j’espère qu’il va l’emporter. La liste est un peu modifiée mais on garde des personnes de qualité.

Quels sont les principaux axes de cette nouvelle mandature ?

On travaille sur deux plans, d’abord des mesures d’urgence pour les clubs et les districts. On était dans une dynamique extrêmement positive économiquement, sportivement et financièrement avant que la crise du Covid fasse ralentir beaucoup de choses. En interne, on a un projet à mettre en place sur les prochaines années. C’est un programme qu’on a travaillé et je reconnais que cette tournée des Ligues que nous faisons nous permet de nous enrichir de nos rencontres sur les territoires, notamment dans les districts. C’est très intéressant puisqu’à chacun de nos passages, on rajoute des idées que l’on nous soumet. Ce matin à la Ligue Méditerranée a été très intéressant.

C’est important d’être à l’écoute des clubs, des ligues et districts ?

Je le suis naturellement dans ma région, à Strasbourg, où j’ai beaucoup d’amis entraîneurs, présidents, joueurs etc. Le fait de faire le « tour de France » nous permet d’affiner ce qu’on entend et permet aussi à Noël Le Graët et notre équipe de peaufiner le programme, de l’améliorer pour essayer d’amener le football dans la bonne direction.

« On attaque souvent les présidents de clubs mais tout le monde a travaillé avec un budget prévisionnel qui partait sur un contrat Mediapro signé et un stade plein »Marc Keller

Certains vous imaginent comme président de la Fédération française de football dans quelques années. C’est un objectif à moyen ou à long terme ?

Je ne suis pas du tout là-dedans, aujourd’hui. C’est Noël Le Graët qui se représente, je fais partie de sa liste et je suis un de ses proches. J’espère qu’on va l’emporter, il est reparti pour quelques années. Je suis président du club de Strasbourg, ce n’est pas compatible pour le moment. Pour l’instant, toute la liste est concentrée pour savoir ce que les clubs, les Ligues, les districts attendent de la Fédération. Je pense que l’on est dans une crise sans précédent et c’est pour ça qu’il est important que ça se passe avec Noël Le Graët, parce qu’il a l’expérience nécessaire. Il peut aider le monde amateur et professionnel à aller dans la bonne direction et sortir de ces mois difficiles que l’on vient de passer.

On parle de clubs qui peuvent être surendettés, de faillite dans les prochains mois pour certains. En tant que président du RC Strasbourg, estimez-vous que tension est à son comble en ce moment ?

C’est très clair. On attaque souvent les présidents de clubs mais tout le monde a travaillé avec un budget prévisionnel qui partait sur un contrat Mediapro signé et un stade plein. Cette année, on est impacté sur la billetterie et le sponsoring notamment. Pour des clubs intermédiaires comme le nôtre, on peut dire qu’on a perdu quasiment 50% de nos recettes prévues en début de saison. Inutile de vous dire que l’impact est très important. Il faut qu’on traverse cette crise grâce à nos fonds propres, aux économies. C’est ce qu’on va faire à Strasbourg.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟