ITWFéminine

Adèle Bongibault: « Je n’aime pas échouer »

17/08/2018 à 13:34

Entretien avec la jeune joueuse de Vendôme (R1), Adèle Bongibault (17 ans) qui nourrit de grande ambition pour la saison prochaine.

Tu as hâte de reprendre la compétition ?

Oui beaucoup, deux mois sans compétition c’est dur surtout quand on aime ça comme moi.  J’espère reprendre en pleine forme physique, et évidemment avec beaucoup d’objectif en tête…

Pourquoi tu as choisi le foot ?

Ça s’est fait naturellement dans la cour de l’école. Tout le monde jouait au foot alors je me suis dit pourquoi pas moi, c’est là que tout a commencé.

Pourquoi avoir opté pour la défense ?

Je pense que c’est un poste qui me correspond le plus déjà vis-à-vis de ma taille. C’est plus simple pour attraper les ballons de la tête (rire) et aussi en défense, on voit tout le jeu et c’est super intéressant. J’aime anticiper les faits de jeu de l’adversaire.

Comment tu te vois dans 5 ans ?

J’espère être épanouie dans ma vie, en faisant les études (STAPS) et bien entendu pouvoir allier foot et études, ce qui serait vraiment le mieux pour moi.

Vendôme est un club qui compte beaucoup pour toi ?

Oui énormément. J’ai presque commencé le foot féminin ici, j’ai grandi et j’ai évolué humainement dans ce club en faisant des rencontres formidables tout en ayant des coachs à l’écoute. Vendôme compte beaucoup pour moi

Quelle est ta joueuse professionnelle préférée ?

J’en ai plusieurs, Grieg M’bock pour la sérénité qu’elle dégage sur chaque touché de balle et Ada Hegerberg pour son réalisme devant le but et sa combativité.

Évoluer avec des joueuses expérimentées t’aide beaucoup ?

Oui bien-sur, ça permet de progresser beaucoup plus vite et de pouvoir être conseillée sur ma façon de jouer. Grâce à leur expérience du jeu, elles ne peuvent que m’aider à devenir meilleure.

Quels sont les points négatifs que tu dois encore corriger ?

Je pense mon mental même si j’ai progressé depuis quelques années. Néanmoins, je n’aime pas échouer et certaines défaites ont du mal à être acceptées. De plus, je pense également la communication, il faudrait que je parle plus avec ma défense pour bien les replacer mais je suis tellement dans ma bulle que des fois je ne fais pas attention à tout.

Quels sont tes autres hobbies?

J’aime la musique et plus particulièrement le cor d’harmonie (pas de chasse) de Vendôme. J’ai commencé le solfège à 5 ans et l’instrument dès 7 ans.

Qu’est ce qui compte le plus à tes yeux ?

Je pense comme beaucoup de monde, ma famille, mes amis, mon épanouissement dans tout ce que je fais et aussi de gagner la prochaine finale de la coupe du Loir-et-Cher et de la coupe du Centre si possible (rire).

Un mot pour conclure

Je voudrais remercier toutes mes coéquipières avec qui j’ai grandi, tous les encadrants du club et également Tiago et Yohan qui m’ont ou plutôt nous ont fait énormément progresser la saison dernière. J’espère que ça continuera comme ça dans les prochaines années. Aussi je voudrais souhaiter bon courage à Aloïse qui part de Vendôme pour aller jouer à Orléans.Je lui souhaite de réussir, j’ai confiance en elle!