Portrait

Charlotte Jolivet, un sourire retrouvé

19/12/2017 à 23:32

Portrait de Charlotte Jolivet (27 ans) qui a remporté ce mardi le maillot de l'Atletico Madrid lors du jeu concours organisé par Actufoot

C’est à l’âge de 5 ans que Charlotte Jolivet trouve sa voie dans le monde du football En 1996, je m’exerçais avec les garçons à l’école jusqu’à mes 15 ans avec le club de Châteaudun. Cette transition s’est bien déroulée J’adorais dribbler même si je le fais de moins en moins depuis quelques années. Un élément a marqué son enfance et lui a permis de se forger un mental d’acier Mes parents se sont séparés alors que j’étais très jeune. Cela m’a beaucoup affecté et je me suis renfermée en étant impulsive et peu expressive. C’est en intégrant la vie active que je suis devenu extraverti. Dotée de qualité, elle est sélectionnée en équipe de l’Eure-et-Loir J’ai rencontré un recruteur qui m’a proposé de me rendre à Yzeure. En parallèle, je rentrais en première S. J’étais accueilli avec plusieurs joueuses plus âgées que moi. Mais tout ne s’est pas passé comme elle le souhaitait J’ai pris peur. Ça s’est fait très vite et sincèrement, je n’étais pas prête. C’était très professionnel et dans ce genre de situation, il faut se préparer avant. De retour au bercail avec Châteaudun puis au sein de l’entente qui s’est créée entre Selommes, Vendôme et Haut-Vendômois. Elle évolue au poste d’attaquante ou au milieu de terrain.

Pourtant, l’aventure ne dure pas longtemps puisqu’en 2013 est née l’ES Vendôme. Nous avons aujourd’hui un véritable noyau même si on joue le maintien depuis 4 ans. L’an passé, nous devions redescendre en interdistrict mais on a été repêché. J’aimerais un jour viser le milieu de classement. Depuis le début de saison, nous avons fait  seulement 2 mauvais matchs mais pour le reste nous avons été à la hauteur surtout face aux prétendants. Capitaine au sein d’un effectif très jeune, elle a confiance en ses joueuses Nous avons des arguments défensifs même si on doit progresser offensivement car cela nous a portés préjudice lors de certaines rencontres. De plus, nous devons être plus décisives et tranchantes. En dépit de son jeune âge, Charlotte fait figure de grande sœur Il y a de nombreuses joueuses que j’ai eues plus jeune et cette proximité m’a permis de créer des liens forts avec tout le monde. En plus d’être une passionnée de football, Charlotte est aussi une personne intègre et très à cheval sur les principes Il faut respecter les gens et les accepter peu importe leurs aspects ou leurs pensées. Chacun est comme il est tant qu’on s’entraide, c’est le plus important. J’adore les personnes qui me redonnent le sourire ou qui me font rire tout simplement…