FéminineD1

L’ASSE Féminin relégué !

26/05/2017 à 14:42

Les Stéphanoises ont connu le pire des scénarii. Maître de leur destin, elles ont vu le maintien leur échapper pour la dernière d'Hervé Didier alors qu'elles n'avaient jamais été relégables.

Gagner pour ne pas douter et attendre le résultat de Bordeaux, les Stéphanoises étaient maîtres de leur destin dans ce cas de figure. Mais le dernier match dirigé par Hervé Didier qui a annoncé depuis plusieurs semaines qu’il ne poursuivrait pas au club après neuf ans de bons et loyaux services, a été fatal aux Vertes.

En difficulté sur le plan offensif depuis janvier et une dernière victoire face à Juvisy, Saint-Etienne n’arrive plus à marquer et l’absence prolongée pour blessure de Garbino a entraîné un manque qui n’a jamais pu être comblé. Ce jeudi encore, face à Guingamp, les intentions stéphanoises n’ont pas suffi pour surprendre Gignoux. Guingamp qui n’avait plus rien à jouer dans ce championnat n’a pas pour autant laissé cette rencontre à son adversaire. Oparanozie a su exploiter une faille pour donner l’avantage. Une dixième défaite en douze matchs de championnat, seulement 18 buts inscrits ont coûté le maintien.

PAS UNE SEULE FOIS RELÉGABLE

Pas une seule fois dans la zone de relégation cette saison, Saint-Etienne a basculé au plus mauvais des moments laissant un goût amer pour le travail accompli avec mérite par Hervé Didier dans des conditions qui n’ont pas toujours été simples. L’entraîneur qui cède sa place a déclaré sur asse.fr : « Je suis extrêmement triste et déçu pour le club et pour les filles qui ont été admirables de solidarité et de courage durant toute la saison. J’espère de tout cœur et je suis convaincu qu’elles parviendront à vite s’en relever pour ramener le club en D1 ».

Alors qu’un but aurait suffi au maintien, c’est bien au contraire une page importante qui se tourne pour le club. Il faudra désormais rebondir alors que cette relégation risque d’entraîner l’intérêt d’autres clubs sur un effectif stéphanois qui compte des jeunes de qualité et prometteuses. Son successeur devra s’appuyer sur les jeunes joueuses du club qu’il connaît bien pour reconstruire un groupe.

 

Article sur footofeminin.fr

Photo : Yoel Bardy