N2Avant-saison

Andrézieux « progresse » avant la reprise

09/08/2018 à 10:33

Passé de l'Etoile Fréjus Saint-Raphaël à Andrézieux, Jean-Noël Cabezas fait le point sur un nouvel environnement, à l'approche de la reprise du championnat, samedi.

Comment se sont déroulées les semaines de préparation ?

Déjà, on a calmé un peu les entraînements, pour récupérer du gaz. Avec la chaleur, ce n’était pas évident. Les joueurs étaient un peu carbonisés. J’espère que ça ira mieux samedi.

Êtes-vous content de ce que vous avez vu ?

Oui, on a évolué match après match, dans le contenu, dans ce qu’on essaye de faire. On progresse, sur des transitions plus rapides, du jeu vers l’avant plus tranchant ou sur plus d’initiatives personnelles.

Vous êtes passé de Fréjus à Andrézieux. Racontez-nous ce changement.

La différence, c’est que Fréjus a de gros moyens financiers, mais pas d’infrastructures. Ici, il y a les infrastructures, mais pas de gros moyens. Après, c’est le terrain qui parle.

Qu’attendez-vous de ce championnat ?

Il est bon, avec de belles équipes. Sur les deux premiers matches, on joue Sète puis Bergerac, deux équipes qui jouent la montée. Ensuite, on affronte Saint-Etienne, qui est un centre de formation, Blois et le Stade Montois. Au bout de ces cinq matches, on va voir où on peut être. C’est un bon défi, c’est important de faire un bon début pour donner de la confiance aux joueurs.

Vous êtes dans une poule particulière, qui va de l’Est à l’Ouest, ainsi qu’au Sud-Ouest.

C’est vrai. C’est une belle poule, par rapport à celle du Sud, où c’est beaucoup de duels, d’engagement. Là, ils essayent un peu plus de jouer au ballon.

Crédit : ASF Andrézieux-Bouthéon