Conf' de presseO

Claude Puel : « Les séries, elles s’arrêtent un jour »

15/09/2020 à 16:29

A J-2 d'un déplacement périlleux au Vélodrome, Jessy Moulin et l'entraîneur des Verts, Claude Puel, ont fait le point en conférence de presse.

Si l’OM est soulagé d’avoir mis fin à neuf ans de disette contre le PSG, l’AS Saint-Etienne détient aussi une terrible série noire à laquelle elle espère mettre fin jeudi soir. Les Verts n’ont en effet plus gagné au Stade Vélodrome depuis 1979, soit 41 ans d’attente. « Marseille c’est un gros match à jouer à l’extérieur. Cela fait quelques temps qu’on n’a pas fait de bon résultat là-bas, c’est un beau challenge pour nous, les séries, elles s’arrêtent un jour » a témoigné Puel qui explique par ailleurs ne pas avoir fait attention au Classico joué dimanche soir. Une affiche entre l’OM et l’ASSE qui marquera aussi le 600e match du coach stéphanois dans l’élite. Ce qui ne le fait pas non plus frémir. Je ne fais pas les choses pour durer. Si j’avais été dans cette optique, il y a longtemps que j’aurais disparu. Je ne me suis jamais renié. J’ai toujours gardé mon honnêteté. »

« Ce groupe a du potentiel et a besoin de l’exprimer »

Malgré un été mouvementé notamment en raison des départs souhaités de cadres comme Khazri, M’Vila et Perrin et des tensions internes liées aux situations personnelles de Stéphane Ruffier et Wesley Fofana, l’ASSE s’apprête à débarquer à l’Orange Vélodrome avec une jauge de confiance élevée. Trop tôt visiblement pour Puel qui relativise ses exigences qui paraissent souvent très élevées.. « Je ne veux pas avoir d’exigences hors normes. Ce groupe a du potentiel et a besoin de s’exprimer. On est dans un nouveau projet et c’est bien de l’accompagner par des résultats ». Un ressenti partagé par Jessy Moulin, le portier des Verts. « L’équipe affiche une belle cohésion. On sent que la mayonnaise est en train de prendre. C’est le début de saison, on ne s’enflamme pas car il y a encore du boulot, mais on peut déjà avoir quelques satisfactions. » Gagner au Vélodrome pour la première fois depuis 1979 en serait une très belle aussi.