VenteLigue 1

Qui veut racheter l’ASSE ?

14/04/2021 à 14:42

Dans une lettre adressée au quotidien régional Le Progrès, les présidents de l'ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, en poste depuis 2004, annoncent leur intention de passer le témoin.

Romeyer et Caiazzo ouvrent la porte à une vente du club

« Si nous décidons de nous exprimer publiquement, aujourd’hui, c’est aussi parce que nous ressentons le besoin de vous livrer notre vision de l’ASSE dans cette période marquée par la propagation de rumeurs et de contre-vérités qui nuisent à l’indispensable sérénité du club, alors que le maintien en Ligue 1 reste à obtenir. » D’entrée, le ton est donné.

La lettre co-signée par Roland Romeyer et Bernad Caiazzo, présidents des Verts depuis 2004, raisonne avec l’actualité récente marquée par la fronde de plusieurs groupes stéphanois et la mise au point du maire de la ville. Tous souhaitent du changement à la tête du club du Forez. Un changement que la présidence bicéphale stéphanoise semble avoir entendu : « L’ASSE présente à ce jour un modèle original avec un actionnariat à taille humaine. Il est le seul grand club français à ne pas appartenir à une puissance financière d’envergure internationale. C’est sa force et, aussi, quelque part, sa faiblesse. C’est pourquoi nous devons préparer l’avenir. »

« Une banque d’affaires réputée » choisie pour trouver un investisseur

C’est pourquoi Romeyer et Caiazzo ont « confié à une banque d’affaires réputée la mission de sélectionner le meilleur investisseur. Nous veillerons à ce que ce nouvel actionnaire dispose des moyens adéquats pour faire grandir le club, garantir l’emploi et perpétuer son identité. Nous serons vigilants à ce que le passage de témoin puisse s’effectuer dans la confidentialité et la sérénité. »

Les présidents se veulent rassurants : « Notre club possède les armes indispensables pour s’engager dans une nouvelle ère. Jamais démentie, l’attractivité de l’ASSE dépasse les frontières. La ferveur de ses supporters représente un de ses atouts essentiels, au même titre que la valeur de ses joueurs et l’excellence de son centre de formation. »  Une page se tourne à Saint-Etienne. Pour le meilleur ?