ITWN2

Alexy Bosetti (Le Puy Foot) « On vit l’aventure à fond »

10/03/2021 à 18:34

Après la qualification historique de son équipe face au FC Lorient (Ligue 2) lors des 16es de finale de Coupe de France, Actufoot est parti à la rencontre d'Alexy Bosetti. Le beau parcours en coupe, la situation en stand-by du championnat N2, l'OGC Nice, l'attaquant originaire de Nice s'exprime sans filtre.

Alexy, ce week-end, vous étiez sur le banc lors de la qualification de votre équipe. Pour quelles raisons ?

Je me suis fait une petite élongation lors du match de championnat en retard face à la réserve de Nantes. Du coup, vu que le championnat devait continuer, je ne devais même pas être sur le banc. Après, la situation a changé et puisque c’était possiblement notre dernier match, il a préféré me mettre sur le banc pour être présent, mais sans prendre de risque pour autant.

Comment avez-vous réalisé cet exploit ?

Je dirais qu’on avait plus la dalle qu’eux. On ne joue plus en championnat donc si on perdait samedi, on était presque en vacances. Du coup, les gars sur le terrain se sont transcendés. On a vraiment fait le job et même dans le jeu, je trouve qu’on a été au top. On a une super équipe et ça nous tue de ne pas pouvoir le montrer en championnat du coup on l’a fait en coupe et pour l’instant ça se passe plutôt bien.

Vous affronterez Rumilly-Vallières (N2) au prochain tour. Il y a une place en quart de finale à aller chercher ?

Carrément. Après, on va jouer à l’extérieur donc ce ne sera pas la même chose. De notre côté, on est confiant, on sait ce que l’on veut, mais il va falloir qu’on donne tout. Maintenant, il faut qu’on se prépare le mieux possible car on s’attend à un match compliqué. Une place en quart de finale, c’est magnifique donc on vit l’aventure à fond. Après même avoir battu une Ligue 1, on peut perdre contre une N2. Donc on se méfie, car c’est aussi ça la Coupe de France.

Sur Twitter, vous souhaitiez tirer l’OGC Nice au prochain tour ?

(Rires) Oui c’est vrai, mais ils sont éliminés. Hier (lundi soir), on s’était réuni avec tout le groupe pour regarder le match, mais bon j’ai été assez déçu de la prestation du Gym.

Quant au championnat, que pensez-vous de cette nouvelle décision d’arrêter le N2 ?

Je trouve ça scandaleux et très décevant. Après ça fait des mois et des mois qu’on ne fait que subir les décisions de ceux « au-dessus ». En réalité, il y a encore des choses que j’ai du mal à comprendre. On venait de jouer un match, tout s’est bien passé. Le protocole respecté, les tests effectués… Les clubs ont vraiment tous mis en oeuvre pour que le championnat reprenne sans problème. Encore pire, on a joué en coupe ce week-end et on va affronter Rumilly en avril. Donc on peut faire Rumilly – Le Puy en Coupe de France mais pas en N2 ? En plus, comme l’a mis en avant la plupart des clubs, l’ensemble des effectifs sont professionnels ou semi-professionnels. On vit de ça, c’est notre métier. Après, je parle de la N2, mais j’ai mal pour le foot en général. Au niveau amateur, les gars, ça fait plus d’un an qu’ils ne jouent plus. Et tous les compétiteurs ont envie de se défouler le week-end, vivre de bons moments avec ses coéquipiers, mais ce n’est plus possible. C’est vraiment une situation difficile et j’espère que ça va s’éclaircir rapidement.

« Ce nouveau système pourrait nous avantager »

Vous avez évolué aux États-Unis donc vous connaissez les play-offs. Quel est votre avis sur ce modèle pour terminer le championnat ?

Je trouve ça très intéressant même si ce n’était pas le même modèle qu’aux États-Unis. Là, on devrait affronter les 7 premiers sur une confrontation directe. Après pour être honnête, ce nouveau système pourrait nous avantager. On est super bien classé (3e) avec un match en retard donc il y a quelque chose à aller jouer en fin de saison. En plus, sur la phase aller, on a joué la plupart des matchs à l’extérieur donc on devrait plus recevoir lors des play-offs. Maintenant, j’espère bien qu’on va s’en sortir rapidement et pouvoir clôturer ce championnat car une saison blanche est inimaginable. D’autant plus, qu’il faudra obligatoirement des équipes qui montent en National selon les règlements.

Quelle est la situation sanitaire au Puy en Velay ?

Dans le groupe, il y a seulement le coach qui avait été testé positif en revenant de Lyon. À part ça, globalement dans la région, la crise est plutôt bien gérée. Je vois beaucoup de monde se faire vacciner à côté du stade, et ça donne un peu de confiance pour la suite.

Pour finir, en tant que supporter Niçois, que pensez-vous de la saison du Gym ?

J’ai beaucoup de mal à regarder les matchs. Je n’arrive plus trop à m’identifier à l’équipe. Je suis toujours nissart dans le coeur, mais cette équipe manque cruellement d’envie, de hargne et de détermination sur le terrain. Sans faire le coach, on l’a vu hier (lundi soir) lors du derby. On n’avait pas l’impression d’assister à un derby. Et c’était encore pire sans les supporters. Je pense qu’il manque un peu cette mentalité Nissarda. Il y a de très bons joueurs dans l’équipe, je ne dis pas le contraire. Mais je trouve que ce ne sont pas des joueurs faits pour l’OGC Nice.