N2 (B)

Loïc Dufau (Le Puy Foot Auvergne) : « On ne doit rien lâcher »

29/11/2018 à 10:43

A 29 ans, Loïc Dufau dispute sa deuxième saison au Puy Foot Auvergne 43. Le milieu de terrain et capitaine est aujourd'hui un élément majeur au sein du groupe de Roland Vieira, qui défie le Stade Bordelais, samedi.

Comment abordez-vous le déplacement au Stade Bordelais ?

C’est un match important. On reste sur trois victoires consécutives en championnat. Ca donne envie de continuer des séries positives comme ça. On sait que c’est une bonne équipe avec de bonnes individualités. On s’attend à un match difficile. Mais on le prépare de la meilleure des façons.

Cette série vous fait du bien ?

On est invaincu depuis le premier match et une défaite à Blois. Mais on n’avait pas enchaîné deux succès d’affilée. On est à trois, ça donne envie de continuer, qu’elle dure le plus longtemps possible. Ca met tout le monde en confiance, d’engranger des points, qui plus à la dernière minute comme on l’a réussi contre Saint-Etienne. On a un bon groupe, tout le monde tire vers les autres le haut, on y croit jusqu’au bout.

C’est indispensable pour aller chercher une éventuelle montée ?

Si on veut jouer les premiers rôles, on sait qu’il faut un état d’esprit irréprochable, on ne doit rien lâcher, faire une série pour accéder à quelque chose dans ce championnat de N2 très difficile, avec une seule montée.

Comment jugez-vous ce championnat ?

Il est très homogène, où plusieurs équipes sont susceptibles de jouer la montée. Tout le monde peut battre tout le monde. Il faut être concentré à chaque fois. On a la chance d’être encore en lice en coupe de France, ce qui nous permet d’enchaîner les matches tous les week-ends.

Quel est l’objectif des trois dernières journées avant la trêve ?

On va essayer d’engranger un maximum de points. On doit déjà penser ce week-end au Stade Bordelais. Après, on aura la coupure Coupe de France, puis on recevra deux fois d’affilée. On doit faire le maximum au niveau comptable.

Comment jugez-vous votre première partie de saison ?

Elle est très bonne, j’ai pu disputer tous les matches de championnat. Physiquement, je me sens très bien, à l’aise dans cette équipe et bien au coeur du jeu. Quand il y a un bon groupe comme ça, mon rôle de capitaine est facilité, d’autant que je le prends à coeur. J’aime bien faire ce relais avec les anciens, les jeunes et les coaches.

Et vous comptez deux étoiles…

C’est pas mal, pour un milieu de terrain. Mais, ce qui m’importe, c’est surtout les bonnes performances collectives, individuelles, et, surtout, les résultats de l’équipe.

Crédit : S. Ricou