Portrait

Antoine & Jean Lainé (Saint-Aubin Guérande) : réunis par une même passion !

10/08/2020 à 16:50

Ils sont nombreux chaque semaine, chaque week-end, à fouler les terrains en famille. Frères, sœurs, quand la passion du ballon rond réunit les fratries ! Actufoot est allé à la rencontre des frères jumeaux Antoine & Jean Lainé. 25 ans et une carrière commune sous les couleurs de la Saint-Aubin de Guérande !

Une vraie histoire de famille

Jean & Antoine Lainé sont nés le 9 août 1995, le premier a précédé le second de vingt minutes !

Le virus du ballon rond les a pris dès le plus jeune âge, férus de sport, le football est devenu leur passion première… en duo bien sûr ! Ils ont chaussé les crampons à l’âge de 6 ans à la Saint-Aubin de Guérande. Club dont ils défendent toujours les couleurs, 19 ans plus tard, une fidélité grandement revendiquée. Côté gémellité, ils ne sont pas pourvus d’anecdotes cocasses, même si inévitablement on les a souvent confondus. Cela a donné lieu, quelquefois, à des révélations en plein match : « Ah mais vous êtes deux, en fait ! ».

Depuis qu’ils sont en senior, ils ont évolué au sein des quatre équipes. Ils ont fait leur début en équipe première, en nous confessant que « Jean commençait le match et Antoine le remplaçait jusqu’au coup de sifflet final ». Au niveau des postes, la complémentarité aussi est de mise ! Jean a davantage de qualités offensives qu’Antoine. Le poste de prédilection de Jean est latéral droit, il reconnaît qu’il peut aussi jouer « milieu droit et qu’il a également quelques piges en gardien à ses heures perdues ». Antoine a davantage de prédispositions défensives : arrière central pouvant jouer latéral droit mais aussi « milieu relayeur pour faire le spectacle ! ».

Toujours garder l’esprit de compétition

Bien que ces deux-là portent les mêmes couleurs depuis toujours, ils n’ont pas toujours évolué dans les mêmes équipes. « Jean a souvent joué au sein à un niveau supérieur dans les équipes jeunes et au début de nos années en senior. Avant que cela ne s’inverse ces dernières années, je joue plus souvent que Jean au sein des équipes première et réserve. » sourit Antoine.

Durant le confinement, ensemble chez leurs parents, ils ont continué le sport : course, renforcement, tennis de table. Avec toujours l’esprit de compétition, « 48 matches à 46 au ping-pong » précise Antoine. Désormais impatients de retrouver les sensations du dimanche, ils ont chacun des objectifs pour l’exercice 2020-21. Jean en a fini des déplacements professionnels et espère « enchaîner les entraînements et les matchs pour pouvoir apporter à l’équipe dans laquelle il sera, voire même espérer peut-être jouer avec Antoine et leur beau-frère, nouveau kiné du club. » Antoine de son côté souhaite « jouer le plus possible en équipe première pour aider à se maintenir. Et, au niveau individuel, être le plus régulier possible pendant toute la saison en continuant à prendre du plaisir et progresser ! ».

Au niveau de la sphère familiale, ils concèdent qu’ils ont « la plupart du temps réussi à allier les matchs le weekend et les repas de famille ! ». Et ils peuvent compter sur le soutien sans faille de leur premier supporter, comme le confesse Jean : « Nous avons un Papi qui nous envoie un message chaque dimanche pour savoir comment s’est passé notre match du weekend ! ». Une vraie histoire de famille.

Crédit photo : Antoine & Jean Lainé