MercatoDRS

Baptiste Charuau (RC Ancenis 44) : « Un gros pincement au cœur »

30/05/2017 à 15:00

Ses études l'obligeant à rejoindre la région parisienne, le meilleur buteur des Tangos a disputé son dernier match avec le RCA le 21 mai. Une sortie particulièrement soignée et aussi émouvante.

Baptiste Charuau et les Anceniens ont soigné leur sortie lors de la dernière journée. Le RC Ancenis 44 a signé une très large victoire aux dépens de la Vaillante d’Angers (7-0). Un moment particulier pour le jeune milieu de terrain offensif (21 ans) auteur d’un triplé. « J’ai eu un gros pincement au cœur. C’était mon dernier match car je vais à Paris l’année prochaine pour mes études. Je vais faire un master en management du sport. Je ne pourrai pas m’entraîner avec le groupe ni revenir tous les week-ends », indique le meilleur buteur du RCA. « J’espérais marquer un peu plus », confie l’auteur de neuf réalisations en DRS en 2016-2017, douze buts toutes compétitions confondues, et six passes décisives.

Une nouvelle vie parisienne

Au sein d’une équipe jeune, Baptiste Charuau a pu apprendre dans l’antichambre de la DH. Les Tangos ont terminé dans la première moitié du groupe A (6e avec un bilan de 8 victoires, 6 nuls et 8 défaites). « On a eu pas mal de blessures. Le groupe n’a presque pas changé depuis quatre ans. Pour moi, c’était plutôt une bonne année même si j’ai été affaibli par une bactérie mais je suis satisfait de ma fin de saison. »

Le numéro dix ou numéro huit va découvrir une nouvelle vie dans quelques mois. S’il ne sait pas quel club il rejoindra dans la région parisienne, il ne se voit pas raccrocher les crampons. « Ça fait quatorze ans que je joue et ça me manquerait trop d’arrêter. » A vingt-et-un ans et avec un encore une belle marge de progression, ce serait effectivement dommage.

Charles-Henri Chailloleau

Crédit photo : C.-H.C. (Actufoot44)