ItwCinq

Le Cinq de choc de… Batoura Keita (Association Nantaise Futsal) !

24/03/2020 à 13:08

Qui dit période de confinement dit nouveauté ! Après les onze de choc destinés au foot à 11, découvrez le Cinq de choc porté sur le futsal. Batoura Keita, qui a participé à la CAN de Futsal avec la Guinée, joueur de la JSC Bellevue et de l'Association Nantaise de Futsal, dresse un Cinq de choc qui vaut le détour, son 5 de « cœur » comme il le dit si bien !

Gardien

Geoffrey Giroux : C’est NOTRE muraille, c’est le pilier de l’équipe, je lui donne le brassard parce qu’il le mérite, mais surtout par ce qu’il est costaud.

Joueurs de champ

Joy Mingolo : à la base du projet, il est venu pour apporter toute son expérience à l’effectif mais s’est rendu compte à la fin de son contrat qu’il avait beaucoup plus appris de moi que le contraire (rires) ! Bonne chance dans ton club, reviens nous vite !

Memba Fofana : Même s’il croit qu’il a mis plus de buts que moi, c’est quand même un bon gars, toujours présent au deuxième poteau et tu as gagné ta place de titulaire grâce à tes cinq buts face à Bagneux, nous permettant d’acquérir le maintien en D2. Je manquerais pas de raconter ton match à mes enfants.

Topher Boisard : le « Tony Kroos » du futsal, toujours là pour faire la bonne passe au bon moment. Merci pour toute ces passes décisives qui m’ont permis de toujours être devant Memba au classement des buteurs. Juste un truc, arrête de t’énerver contre les arbitres.

Batoura Keita : Forcément je le mets dedans, meilleur buteur de l’histoire du club, n’en déplaise à certains (hein Memba !). Bon j’étais suspendu la moitié du championnat en général mais le peu de matchs que je jouais, j’étais juste très efficace.

Remplaçants

Je tiens à rajouter mes deux frères, Moktar et Salim, avec qui j’ai eu la chance de jouer mais ils ont leurs places sur le banc, car en me regardant jouer avant, je pense qu’ils progresseront bien plus vite (rires) !

Ayoub Kallouchi : Je te mets remplaçant car tu nous a fais subir tes cheveux longs, tes teintures, tes boucles d’oreilles et récemment on a appris que tu faisais du théâtre. Donc pour toutes ces raisons je pense que tu mérites d’être sur le banc, je sais que tu me comprendras mon frère que j’aime.

Mamadouba Keita (Oui c’est encore un de mes frères): Que j’intègre dans mon effectif, agréablement surpris de son niveau de jeu, c’est fluide et c’est beau à voir jouer. Viens un peu à la salle avec moi peut être que un jour tu prendras ma place !

Mehdi Brahim : Je t’intègre dans mon équipe, mais je suis déçu que tu n’ais toujours pas réussi à faire tomber l’affiche « Ville de Nantes » au gymnase Camus (rires). C’est ce qui te coûte ta place de titulaire.

Coach

Jesus Azurmendi : c’est avec lui que nous avons appris le futsal et la rigueur même si on ne comprend pas toujours ce qu’il dis, c’est le meilleur !

Batoura Keita a un dernier message à faire passer : « Merci à vous pour toutes ces années d’apprentissage, de joies, de larmes, de surprises, de doutes, de conflits, d’échecs, de réussite mais surtout d’amour. Merci au président « Mike » de nous avoir fais vivre toutes ces aventures, merci à tout ceux qui ont participer à la vie du club de près ou de loin (C’West double dutch, JNA…) Les pages de C’west Futsal sont remplies… à nous maintenant d’écrire celles de l’ANF «