N317e journée

Diégo Artu : « Je ne regrette rien, j’ai vécu à fond mon aventure au centre de formation »

27/02/2020 à 18:14

Alors qu'il évoluait depuis six ans du côté du Stade Lavallois, le latéral droit de 21 ans a opté pour les Voltigeurs de Châteaubriant cette saison. Diégo Artu s'éclate depuis son arrivée dans un groupe très jeune entraîné par Florian Plantard et Papy Leye. Alors qu'il a disputé l'intégralité des rencontres, il est revenu sur son intégration dans l'équipe mais également sur le parcours collectif jusqu'à présent !

Alors qu’il a commencé le football à Méral-Cossé, Diégo Artu (21 ans) a ensuite pris la direction du Stade Lavallois pour effectuer sa formation. Un passage incontournable dans la vie d’un footballeur, un des moments les plus marquants d’une jeune carrière. Le latéral droit raconte : « On apprend énormément. Chaque entraîneur a une vision différente et il faut s’adapter (à plusieurs schémas de jeu notamment). Là où j’en ai le plus tiré, c’est au niveau de mon caractère… l’idée de ne jamais rien lâcher puisque dans un centre de formation, il en faut énormément si on ne veut pas se faire marcher dessus… ».

Si le coup d’envoi de la 17eme journée de National 3 va être donné ce week-end, Diégo apprécie mais est surtout reconnaissant envers son ancien club : « Je ne retiens que du plus ! Je ne remercierai jamais assez les entraîneurs que j’ai eu. Ils m’ont énormément appris, dans la vie de tous les jours aussi ! Je n’oublie pas non plus les moments avec les potes, les championnats nationaux, la coupe Gambardella… je ne regrette rien, j’ai vécu à fond mon aventure au centre de formation. »

Le joueur qui possédait quelques sollicitations au moment de quitter le Stade Lavallois a été « directement conquis » par le discours des Voltigeurs de Châteaubriant. Il a pris part à l’ensemble des rencontres disputées cette saison. Une intégration qui s’est faite… naturellement : « L’ambiance est vraiment top, je prends un plaisir fou à jouer et c’est tout ce qui compte. On a un effectif très jeune, c’est sur que ça facilite les relations. On aime tous jouer au ballon, on s’entend bien peu importe l’âge… »

Une osmose qui valide les bons résultats de l’équipe, leader à la lutte avec la Roche/Yon, solide prétendant à la montée en fin de saison : « La Roche nous suit de très près. Chaque point va être important dans un championnat où tout le monde peut battre tout le monde. » avant d’enchaîner concernant la rencontre de ce week-end, primordiale pour maintenir le cap : « On aborde cette rencontre avec détermination. Il n’est jamais simple de jouer une équipe en recherche de points, surtout quand elle affronte les équipes du haut de tableau. Nous on sait ce qu’on veut, on a travaillé pour, on veut aller chercher les trois points ! »

Enfin, quand on lui demande où il se situe par rapport à ses ambitions, il conclut en gardant la tête sur les épaules : « Pour l’instant, j’ai délivré deux passes décisives et inscrit quatre buts inclus les matchs amicaux (rires). J’effectue quelques heures pour l’école de football de Pouancé… concernant mon avenir footballistique, je ne me pose pas la question. Chercher plus haut ? Si ça viendra, ça viendra tout seul. » Pour l’instant, Diégo Artu est bien parti !

Crédit photo : transmises par Diego Artu