Interview

Eric Robineau (RC Ancenis Saint-Géréon) : « Nous avons raisonné pour le groupe complet ! »

13/07/2020 à 12:57

Le club du Pays d'Ancenis a annoncé ce week-end ses deux dernières recrues. L'occasion pour Anne-Sophie Grégoire, Eric Robineau et Jean-Yves Pichon de finir de préparer la nouvelle saison. Et c'est le Président du club qui a répondu aux questions d'Actufoot.

Le RCASG vient de boucler son mercato avec l’arrivée de deux nouveaux attaquants :

  • Assane Sy, 21 ans, est passé par le F.C. La Chapelle des Marais / Av Lieuron (R3/D1). Auteur de 9 buts la saison dernière.
  • Ulrich Boussamba, 19 ans, F.C. Coteaux du Vignoble / Us Thouaré (R3/D1). Formé au FC Nantes et à l’US Orléans.

C’est Eric Robineau, Président du Racing Club Ancenis Saint-Géréon, qui revient pour Actufoot sur les changements récents et sur les objectifs pour 2020/2021.

Nouveau nom, nouveau logo, nouvel entraîneur, le RC Ancenis Saint-Géréon vient de faire peau neuve. Est-ce un changement total d’identité ?

En effet, nous venons de procéder à plusieurs changements, qui découlent naturellement les uns des autres. Le changement de nom s’est fait suite à la fusion d’Ancenis et de Saint-Géréon. La commune nouvelle a plus d’un an et il était normal pour le club, en tant que vitrine du  » foot « , de la représenter. C’était une évidence dans notre idée d’appartenance à la commune. Le changement de logo en a découlé. Quant au changement d’entraîneur, il a été induit par les circonstances, de façon naturelle également. Jérémy Béziaud nous a informé dès la trêve qu’il arrêterait sa fonction en fin de saison. Nous avons reçu de nombreuses candidatures pour lui succéder et nous avions des critères très précis pour ce recrutement : avoir déjà été joueur, à un bon niveau, et avoir également une expérience solide dans le coaching. Nous recherchions quelqu’un d’ambitieux pour nous aider à franchir un palier. C’est William Fraboulet qui a répondu à ces exigences.

Votre mercato est bouclé, avec 11 recrues annoncées. C’est conséquent ! Comment s’est fait le choix des renforts ?

Il s’est fait de deux façons : nous avions déjà des contacts d’une part et William Fraboulet nous a également apporté du réseau, des joueurs, d’une autre part. Ce n’est pas un mercato qui va dans tous les sens, il est consciencieusement choisi et ciblé. Onze recrues ça peut paraître beaucoup mais nous avons étoffé l’effectif de nos deux équipes seniors, nous avons raisonné pour le groupe complet. Certaines recrues joueront en A, d’autres en B. Nos nouveaux joueurs répondent tous à des besoins précis. Le contexte de crise sanitaire ne porte par ailleurs pas sur notre nombre total de licenciés et nous allons, a priori, repartir sur les mêmes bases que l’année dernière.

A propos des licenciés, pouvez-vous évoquer pour nous le projet sportif du club ?

Le projet est identique depuis plusieurs saisons. L’équipe dirigeante a un fil rouge : transmettre nos valeurs. C’est un gros travail que nous menons à travers nos 6 piliers : Travail, Engagement, Respect, Plaisir, Solidarité et Fierté d’appartenance. Nous voulons former et éduquer tous les enfants du club avec pour objectif, pas toujours comblé jusqu’à maintenant, de garder et pérenniser ces joueurs. Nous y travaillons fort et cela passe, notamment, par la formation de tous nos éducateurs. Tous les responsables de catégories sont diplômés. Nous nous structurons à chaque niveau, autour de dirigeants qualifiés. Pour deux ou trois de nos équipes jeunes, nous avons pour ambition de retrouver le niveau Ligue. Nous avons déjà la fierté de voir nos U15 évoluer en R2, la saison prochaine ! Le pôle féminin se développe bien également. Crée il y a 3 ou 4 ans, nous comptons désormais trois équipes, dont une de foot à 11 (U15 F) pour la première fois. A terme, nous espérons avoir une équipe féminine dans chacune des catégories. La saison à venir sera également pour nous le moment de renouveler nos deux labels !

Crédit photo : L'Echo d'Ancenis