HandisportInterview

Fourat Saidi (CS des sourds de Nantes) : « Pas possible de s’entraîner dans ces conditions »

11/10/2017 à 15:46

Fourat Saidi joue au foot comme des milliers de passionnés. A un détail près. Le jeune homme est sourd. Licencié également au Saint-Herblain OC après être passé par le FC Bouaye et Orvault SF, il nous parle du Club sportif des sourds de Nantes et de sa section football. De ses difficultés et de ses projets.

Qu’est-ce que le Club sportif des sourds de Nantes ?

« Ce club est né en 1939 si je me souviens bien. Il est né afin de briser l’isolement des sourds et leur donner un endroit où ils peuvent exercer leurs passion. Nous sommes un club omnisports (football masculin, futsal féminin, handball, pétanque). Il existe d’autres sections mais qui ont fermé faute de moyens financiers et de joueurs car seuls les sourds et malentendants peuvent jouer. Il y a environ 80 licenciés (dont 23 pour le football masculin). »

Comment se présente la section football ?

« Nous sommes à ce jour des SDF de terrain. Nous demandons seulement un créneau par semaine à la mairie de Nantes sur un terrain digne de ce nom (synthétique) et plus ponctuellement pour des matches (environ 8 par saison). La mairie de Nantes refuse de nous l’accorder et ce sans explication malgré nos demandes répétées et faites largement en avance. On a seulement un créneau sur le terrain stabilisé de Sèvres à l’abandon que nous devons partager avec une équipe de rugby. Ce n’est pas possible de s’entraîner dans ces conditions… »

Quels sont vos projets ?

« Nos projets sont de construire une équipe solide, d’élever le niveau afin de remporter le championnat régional de l’ouest (Nantes, Rennes, Caen, Auray). D’un point de vue plus général, j’ambitionne de développer le sponsoring, de nous faire connaître auprès de mécènes et de partenaires car les déplacements et les frais sont très onéreux. Le handisport est très peu connu. Il est difficile de convaincre partenaires institutionnels et sponsors. »

Après une défaite contre Rennes (3-1) pour lancer le championnat, vous avez fait un nul (2-2) contre Caen samedi dernier à Couëron. Que pensez-vous de ce match ?

« On fait 2-2 avec un doublé du capitaine Damien Le Borgne (ancien de Thouré et champion d’Europe au Portugal en 2006). C’était un match assez compliqué pour nous à cause d’un manque d’automatismes évident. Mais avec une volonté de bien faire réelle. Le travail finira par payer. »

Propos recueillis par Charles-Henri Chailloleau

Les résultats et le classement du championnat zone ouest

Crédit photo : Club sportif des sourds de Nantes