DRSGroupe A

Jean-Pierre Corteggiani (Saint-Nazaire AF B) : « La lumière est revenue au moment où tout semblait perdu »

13/03/2018 à 12:26

Menés 0-3 par les Guérandais (2es ex aequo, 22 points), les Nazairiens (4es, 20 points) ont réussi à revenir en marquant deux penalties par Thomas Pédron (59e, 70e) avant d'égaliser grâce à Mike Koumba Ondo (87e). Jean-Pierre Corteggiani revient sur ce nul qui lui laisse des regrets.

Jean-Pierre Corteggiani (entraîneur du Saint-Nazaire AF B) : « Les regrets dépassent la satisfaction de voir les garçons remonter trois buts en trente-cinq minutes avec courage et surtout de perdre deux joueurs sur blessure. Il n’est pas acceptable d’être aussi passifs et spectateurs dans un derby qui nécessite de l’engagement, de la volonté et de l’intelligence. Notre difficulté actuelle est de comprendre que le jeu ne remplace pas la présence dans les duels et que, pour mettre en place notre jeu de passes, il faut au préalable récupérer le ballon. Guérande a joué avec agressivité ce derby et profité de notre léthargie suicidaire et naïve et de nos erreurs sur deux buts en première mi-temps en se montrant très réaliste. Après le néant de la première mi-temps et quelques changements, la lumière est revenue à 0-3 au moment où tout semblait perdu. Je tiens à souligner le match de l’arbitre qui a bien tenu un derby engagé et tendu par moments. Il faut toutefois retirer du positif de notre efficacité offensive retrouvée et réfléchir au fait que nous ne pourrons pas toujours marquer trois buts pour gagner, ce que nous avons oublié de faire en 2018. »

Propos recueillis par C.-H.C.

Les résultats et les buteurs de la 14e journée de DRS

Crédit photo : archives C.-H.C. (Actufoot44)