National 35e journée

Jérémy Le Sourne (Châteaubriant) : « Aucun sentiment de revanche »

28/09/2017 à 17:02

Le défenseur central, arrivé à Châteaubriant lors du dernier mercato estival, s'apprête à revenir au stade Marcel-Saupin dimanche. Dans le camp des visiteurs, pour la première fois.

Dimanche 1er octobre 2017. Une date spéciale pour Jérémy Le Sourne ? Oui et non. Non et oui. Le défenseur central s’apprête à refouler une pelouse dont il connaît le moindre brin d’herbe. Joueur du FC Nantes entre 2011 et 2017, il a migré vers les Voltigeurs de Châteaubriant l’été dernier. Le natif de Hennebont (Morbihan), passé par le centre de formation de Guingamp et Lorient, va retrouver le stade Marcel-Saupin à l’occasion de la cinquième journée du groupe B de N3.

Un soir de janvier 2013

« Ça va faire bizarre d’être dans le vestiaire des visiteurs, glisse l’intéressé. Je n’attendais pas particulièrement ce match mais ça va être un plaisir de revoir les dirigeants. » En six saisons, l’arrière-central de vingt-neuf ans a été l’un des éléments majeurs de l’équipe B des Canaris. A défaut d’avoir eu sa chance avec les pros. « Je n’ai aucune nostalgie, aucun sentiment de revanche », assure celui qui n’a disputé qu’une seule rencontre officielle avec l’équipe fanion. C’était un soir de janvier 2013, en coupe de France, face à Épinal, conclu par une élimination aux tirs au but. (Mauvais) souvenir.

Capitaine

Désormais sociétaire des Voltigeurs – même s’il a gardé un pied à la Jonelière en endossant le rôle d’éducateur des U13 – Jérémy Le Sourne souhaite « continuer à jouer, à prendre du plaisir ». « Le discours du président et du coach m’ont bien plu. Je ne voulais pas quitter la région. Je suis venu pour m’installer, pas pour me relancer », explique le numéro cinq. Venu pour commander la défense castelbriantaise, il a hérité du brassard de capitaine « dès le premier match amical ». « Je suis content d’avoir ce rôle même si je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup dans le vestiaire et sur le terrain. » Après avoir évolué au côté de Robin Rouaud, il vient d’enchaîner les deux derniers matches (face à la réserve du Stade Lavallois en championnat et à l’US Loire Divatte en coupe de France) en binôme avec Aurélien Faucheux. « L’intégration se passe bien. L’ambiance est bonne. On est beaucoup de nouveaux. Ça commence à se mettre tranquillement en place. »

Détermination

Restant sur une série toutes compétitions confondues de cinq rencontre sans défaite (2 nuls et 3 victoires), la formation de David Bouard va passer un test à Nantes, leader invaincu du championnat avec Vertou La Roche-sur-Yon. « Ils sont favoris. Nous on n’aura pas Jawad (Boukabous, ex-Canari également) qui est suspendu. A nous de proposer quelque chose de cohérent et ne pas venir juste pour défendre. Il faudra être déterminé pour continuer sur notre dynamique. »

Charles-Henri Chailloleau

Crédit photo : C.-H.C. (Actufoot44)