LigueDH

Jérôme Ameline (Saint-Nazaire AF) : « J’ai décidé de ne pas poursuivre l’aventure »

19/05/2017 à 12:57

Le patron du club nazairien annonce son départ de la présidence à l'issue de sa quatrième saison à ce poste.

La fin de saison est agitée à Saint-Nazaire. Alors que plusieurs entraîneurs (Renaud Le Quilliec, Stéphane Kerzerho, Jérémy Faucheur) ont choisi de ne pas rester en poste la saison prochaine, c’est au tour du président du club Jérôme Ameline d’annoncer son départ via un communiqué : « J’ai décidé de ne pas poursuivre l’aventure à la présidence du Snaf. Cette décision est essentiellement dictée par des raisons personnelles. J’ai longuement réfléchi avant de la prendre, mais plusieurs constats m’ont conforté dans le choix que j’ai fait. Chacun doit être conscient, que la présidence d’un club fort de 800 licenciés est loin d’être un long fleuve tranquille et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on parle football à Saint-Nazaire.Cela impose des devoirs et des obligations et avec le recul de ces quatre années, j’ai pris conscience de la nécessité d’un niveau d’exigence optimal et qu’il était aussi impératif et urgent d’insuffler pour l’avenir un nouvel élan avec une disponibilité forte chose que je n’étais plus en mesure d’assumer. Mes priorités sont aujourd’hui ailleurs et principalement vers ma famille. »

Deux objectifs sur trois atteints estime Jérôme Ameline

Et l’ancien gardien de but d’évoquer son bilan : « A la création du Snaf, le projet était basé sur trois ans et sur trois axes prioritaires : 1. Je voulais structurer le club et assurer que les fondations soient solides, afin d’effectuer une transition dans les meilleures conditions. C’est chose faite, avec notamment une situation financière saine qui permettra à mon successeur d’œuvrer avec une totale sérénité ; 2. Mon deuxième objectif était de faire en sorte que les équipes de jeunes puissent s’épanouir à travers leur passion, obtenir des résultats probants au niveau régional avec l’aide d’éducateurs diplômés. C’est aussi le cas et avec en prime, l’accession des U17 au championnat National ; 3. Le troisième volet de mon plan triennal était l’accession de l’équipe fanion au championnat National. En tout état de cause, le projet sur lequel je m’étais engagé n’a pas abouti pour des raisons diverses et variées sur lesquelles, il ne servirait à rien d’épiloguer. On ne vit pas avec le passé, mais on en tire les conséquences et je ne doute pas un seul instant que ce n’est que partie remise. Je fais confiance à Daniel Bréard pour mener à bien la tâche qui lui incombe et donner au football nazairien toute la place qu’il mérite au niveau National. »

Jérôme Ameline conclut en indiquant qu’il « quitte [s]on poste, mais pas le club. Je continuerais de lui apporter partiellement mon aide, si cela est nécessaire ».

Crédit photo : Snaf