ItwDécalé

L’interview décalée de… Dimitri Guicheteau (FC Gétigné Boussay) !

06/04/2020 à 9:48

Alors que les championnats sont à l'arrêt depuis plusieurs semaines et que le confinement bat son plein avec une quatrième semaine ne vigueur, Dimitri Guicheteau, le joueur du FC Gétigné Boussay en D2 nous livre quelques anecdotes croustillantes sur ses partenaires en ce début de semaine !

Qui ne marquera jamais un but ?

Sûrement moi, ou d’une tête magnifique…contre mon camp.

Vous en tant qu’arbitre, ça donnerait quoi ?

Je fais souffler tout le monde avant le match (région du muscadet oblige). Plus sérieusement, plutôt calme, équitable, mais si le match est chaud, le carton situé dans la poche arrière sera de sortie.

Le coéquipier qui a sorti l’excuse la plus bidon pour justifier une absence en match/entraînement ?

Après deux jours bien arrosés au salon de l’agriculture, Nicolas Coicaud a « loupé son train » et n’a pas pu jouer un match.

Quel genre de supporter êtes-vous ?

A la vie à la mort pour les équipes de mon club. Je trouve toujours le moyen de justifier l’injustifiable.

Le plus chambreur ?

Sans hésitation, Jason Barbe (coach), qui aime particulièrement chambrer Anthony Dollet et moi-même avec nos pieds magiques (dont il est jaloux).

Avec avec quel joueur souhaiteriez-vous jouer ?

Un joueur pro à mon poste : Virgil van Dijk, le boss. Un joueur « amateur » : Gaël Morisseau (coach adjoint), un numéro 6 d’exception m’a-t’on dit.

Le plus fêtard ?

Oula, pas facile de choisir, mais il y a un quator de choc : Corentin Durand, Corentin Petit, Benjamin Guibaud et Corentin Sécher. Toujours les premiers à vider la touque !

Avez-vous un rituel d’avant match ?

Pendant le protocole, lorsque nous sommes les uns derrières les autres, je mets une petite fessée à Anthony Dollet. Je sais qu’il aime ça.

Le joueur le plus tête en l’air ?

Sans aucune hésitation, Tanguy Pineau. Avec toutes ses amendes, il va claquer un salaire ! Tant mieux pour la bringue de fin de saison.

Avez-vous une expression favorite ?

Lors des entraînements, lorsqu’un adversaire rate une passe, frappe, dribble ou autre, j’adore le féliciter avec l’expression : « t’es énorme mec ! » Et généralement ça tombe sur Anthony Dollet, allez savoir pourquoi…

Celui qui ne tient pas la 3e mi-temps ?

Tanguy Tual, il faut lui rappeler qu’on n’en prend pas 2 quand on en tient qu’une.

Qui a le surnom le plus ridicule ?

Kékette alias Kévin Loiret. Il est vrai qu’il n’a pas un prénom facile à assumer.

Qu’est ce que vos coéquipiers ne savent pas de vous ?

Les gars ne savent pas que je prends une tisane « digestion légère » avant d’aller dormir.

Les membres du vestiaire avec le plus de look ?

Kilian Cassard, Romain Gourdon, Charly Corbet et Kevin Loiret ont un style inégalables lorsqu’ils enfilent leurs peignoirs après la douche.

Un mot pour décrire ton coach ?

En un mot : « la confiance ». Proche de ses joueurs et du staff, il sait nous parler pour tirer le meilleur de nous même., toujours dans la joie et la bonne humeur. Un plaisir d’évoluer à ses côtés. Ils font la paire parfaite avec notre coach adjoint Gaël Morisseau.

Les plus comiques ?

Charly Corbet et David Girard sauront toujours nous détendre avec leurs blagues et histoires déroutantes avant que le coach prenne la parole dans le vestiaire.

Le boucher par excellence ?

Julien Trémion, moitié guerrier, moitié laboureur. La partie droite du terrain devient impraticable à la fin du match… La mairie l’a contacté pour qu’il aille resemer.

Ce dont vous avez le plus honte ?

Je ne suis pas du genre à avoir honte, mais la période de confinement va surement engendrer l’augmentation de ma réserve de gras au niveau des abdos… Je les entends déjà dire « quels abdos ? » (rires)

Le plus paresseux ?

Ce mot n’existe pas chez le FCGB, tous à bloc pour arracher la victoire !

Pour conclure, Actufoot…

Actufoot, grâce à toi, je vais prendre une belle amende pour avoir fait cette interview ! (rires). Merci de m’avoir distrait durant cette période de confinement, c’était un régal de taquiner mes coéquipiers.

Crédit photo : FC Gétigné Boussay