DécaléD1

L’interview décalée de… Hakim Lazreg (FC Immaculée)

07/12/2017 à 11:09

Hakim Lazreg, le meneur de jeu du FC Immaculée (D1), a fait un appel pour recevoir l'interview décalée. Celle-ci est arrivée direct dans les souliers du numéro dix. Qui a su en faire bon usage.

Qui est le plus fort techniquement au FC Immaculée ? « Très dur de choisir mais je dirais Damien Gomis et « Bouba » (Jérémy Belu). »

Qui fait le geste technique le plus bizarre ? « Allan Wanrrell. On ne comprend pas trop, des fois, ce qu’il cherche à faire (rires). »

Le plus sage ? « Sébastien Cercle. On ne l’entend jamais mais il bosse beaucoup. »

Le plus chambreur ? « Le coach Romain Misse sans contestation. Il adore ça. Il a un petit air de Julien Cazarre (rires). »

Le plus drôle ? « Le coach, encore, malheureusement. »

Celui qui a le surnom le plus ridicule ? « Romain Blanchard dit « Cafard » ou bien « Romstroych » très bizarre d’ailleurs ces surnoms (rires). »

Celui qui a invoqué l’excuse la plus bidon pour justifier une absence à un entraînement ou à un match ? « Le meilleur a ça c’est Anthony Tuinfort dit « Didi ». Toujours une excuse : « J’ai mal à la cheville, à la hanche aussi, je garde mon fils et j’en passe. ». »

Le plus fêtard ? « Eric Da Silva et « Didi » toujours en soirée. »

Le plus séducteur avec les filles ? « Christophe Monnier, adjoint de Romain Misse. Il a la classe auprès des filles (sourire). »

Le plus paresseux à l’entraînement ? « J’hésite mais je dirais Kenny Lapouge (rires). »

Le plus étourdi ? « Celem il est souvent à l’ouest (rires). »

Le plus truqueur ? « Je ne suis pas mal à ça mais Kenny Lapouge aussi. Surtout quand il perd, il devient vite truqueur. »

Le plus bavard ? « Romain Blanchard. Quand il parle des fois, on ne comprend pas ce qu’il raconte. On l’appelle « Taz-Mania ». »

Le plus fashion ? « Celem. Sa petite coupe au gel sur le côté à la Jul, quelle beauté ! »

Le plus râleur ? « Moi. J’assume (rires). »

Celui qui ne tient pas le coup lors de la troisième mi-temps ? « « Didi » et Eric. « Heckle et Jeckle » toujours ensemble. Des fois, ils arrivent le dimanche et leurs paupières sont tellement lourdes qu’ils dorment debout. »

Le plus mauvais perdant ? « (rires). Moi je n’aime pas perdre. Dès que je perds, je suis hors de moi. »

Celui qui ne marquera jamais un but ? « « Bouba ». Dès qu’il arrive devant le but, il ne veut jamais tirer. Je crois que ce n’est pas son objectif d’en mettre. Il préfère dribbler (rires). »

Celui qui aurait le plus tendance à découper un adversaire ? « Les deux Turques de l’Immaculée Harun Metin et Mikayil Sanli. Des fois, ça fait peur (sourire). »

Le meilleur chanteur ? « Kenny Lapouge. Il connait toutes les musiques par cœur. »

Propos recueillis par Charles-Henri Chailloleau

Crédit photo : archives C.-H.C. (Actufoot44)