DécaléDRH

L’interview décalée de… Yanis Rutin (FC La Chapelle-des-Marais)

12/10/2017 à 11:42

Mardi prochain, jour du grand départ. Direction l'Australie pour Yanis Rutin. Avant de boucler ses valises, l'ex-milieu défensif repositionné dans l'axe de la défense marais-chapelaine a pris le temps de répondre aux questions de l'interview décalée. Un jeu d'enfants pour lui.

Qui est le plus fort techniquement au FC La Chapelle-des-Marais ? « Je pense que Théo Dumais est le plus technique. Il a un super pied gauche. »

Qui fait le geste technique le plus bizarre ? « Jonathan Le Brun fait des feintes de talonnade horribles ! Et le pire, c’est qu’elles marchent à chaque fois (rires). »

Le plus sage ? « Je pense que c’est Thomas Clérac. Il est très calme et discret mais très fort. »

Le plus chambreur ? « On est surtout trois à beaucoup chambrer ! Nicolas Raimbaud, Jonathan Le Brun et moi. On adore ça. Même si « Nico » chambre beaucoup sur le physique, on l’excuse il se rassure comme il peut. »

Le plus drôle ? « Jonathan Le Brun. Même s’il vient d’arriver, on a fait des rigolades énormes déjà ! »

Celui qui a le surnom le plus ridicule ? « Toujours Nicolas Raimbaud autoproclamé « Boule de feu » ! Tout ça parce qu’il a mis une frappe venu d’ailleurs en 2005. »

Celui qui a invoqué l’excuse la plus bidon pour justifier une absence à un entraînement ou à un match ? « C’était l’année dernière. On était à Luçon pour jouer un match de championnat. Un joueur nous a appelé en nous disant qu’il nous attendait sur le parking du stade de Saumur. J’en reste encore persuadé qu’il était chez lui et qu’il n’avait juste pas envie de venir. »

Le plus fêtard ? « Je pense que c’est moi le plus fêtard ! J’adore faire la fête. »

Le plus séducteur avec les filles ? « Valentin Chardin est insupportable avec les filles ! Il est trop fort, on ne peut pas rivaliser. Il aime trop les femmes… Il y en a bien d’autres mais si je le dit les avocats du coin vont avoir trop de boulot (rires). »

Le plus paresseux à l’entraînement ? « Julien Coudret direct. Il dort toujours. Moins il en fait, mieux il se porte. Je ne vous parle même pas de quand il faut ramasser les exercices. »

Le plus étourdi ? « Toujours Julien Coudret, fidèle à lui-même. »

Le plus truqueur ? « Nicolas Raimbaud, c’est un voleur même pour les amendes. Il ne faut jamais le croire ! »

Le plus copain avec l’entraîneur ? « Ah bah Jonathan Le Brun. Il ne marque pas mais il joue toujours. Je trouve ça inadmissible ! Je rigole bien sûr. »

Le plus bavard ? « Je pense que c’est moi ! Je n’arrête pas de parler et de raconter des conneries. »

Le plus fashion ? « Valentin Chardin sans aucun doute ! Les claquettes chaussettes c’est à la mode en ce moment et il a toujours une coupe de cheveux improbable. »

Le plus râleur ? « Guillaume Pasdeloup mais on ne lui en veut pas. Plus on vieillit, plus on est aigri, dans vingt ans je serais comme lui sûrement (rires). »

Celui qui ne tient pas le coup lors de la troisième mi-temps ? « Jonathan Le Brun. Ce n’est juste pas possible de s’endormir en boîte après une victoire. On devrait l’ajouter dans le barème de nos amendes. »

Le plus mauvais perdant ? « C’est moi, je déteste ça ! Quand on perd, je m’énerve tout de suite, surtout à l’entraînement. »

Celui qui ne marquera jamais un but ? « Julien Coudret. C’est impossible d’être plus mauvais que lui devant les buts. L’année dernière, il a réussi à toucher les deux poteaux sur une même frappe sans que le ballon ne rentre… »

Celui qui aurait le plus tendance à découper un adversaire ? « Clément Paboeuf, c’est un boucher. S’il n’a pas le ballon, il a au moins le joueur, en match comme à l’entraînement. »

Un dernier mot ? « Je souhaite à mon équipe et à tout le FCCM une excellente saison. Quand je rentrerais d’Australie, je n’aurais que des bonnes nouvelles. L’ambiance au sein des seniors est excellente et le niveau dans chaque équipe promet une bonne saison pour le club. »

Propos recueillis par Charles-Henri Chailloleau

Crédit photo : FC La Chapelle-des-Marais