ITWR2

Nicolas Teurnier (Nantes Saint-Médard) « Une rencontre compliquée »

11/09/2020 à 17:59

La première journée de R2 voit s'affronter Nantes Saint Médard et l'Elan de Gorges. L'entraineur Nantais, Nicolas Teurnier évoque la préparation et son équipe.

Nicolas, votre équipe est-elle prête avant le début de ce championnat ?

On a fait une préparation très moyenne avec des matchs qui ne nous ont pas permis de nous rassurer et de prendre de la confiance. Mais dimanche, malgré l’élimination en Coupe de France, on a montré un contenu très intéressant et ce qui nous permet d’avoir une base et nous montre que l’on est capable d’être au niveau ! Maintenant le point le plus important va être de retrouver de l’efficacité.

Comment allez-vous appréhender cette rencontre ?

La rencontre contre Gorges s’annonce très compliquée, on ne sera malheureusement pas dans la continuité de dimanche puisque nous avons des joueurs absents et un suspendu, ce qui nous oblige à tout remodifier. On va jouer une équipe que je connais très bien et qui sera, j’en suis sûr, dans le haut du tableau de la R2 tant son collectif est bien huilé depuis plusieurs années maintenant grâce au coach Tanguy ! On va essayer de rivaliser avec cette excellente équipe, et de bien démarrer à domicile.

Que pensez-vous de votre groupe pour la saison à venir ?

On a un groupe jeune avec très peu de joueurs qui ont connu le haut niveau régionale. Mais un groupe qui vit bien et qui a envie de progresser. On a vraiment des jeunes de qualités bien encadré par quelques anciens. Il faut qu’on trouve une stabilité car on a juste compensé les départs et arrêts.

Quels sont vos objectifs sur cette saison ?

Je souhaite surtout qu’on arrive à garder une certaine qualité de jeu, et continuer à prendre du plaisir même dans la défaite comme dimanche où l’on a vu un vrai bon match de foot. Il ne faut pas oublier que c’est seulement notre deuxième saison à ce niveau, le club était en PH à mon arrivée. Mais je souhaite surtout voir mes jeunes continuer à progresser et franchir des paliers. Et pour certains, pourquoi pas côtoyer un jour le plus haut niveau régional à Doulon ou ailleurs.