CommuniquéDépart

R2 : Julien Martaguet (ex-Pornic Foot) s’exprime sur les dessous de son départ !

14/01/2020 à 11:44

L'ex-coach de Pornic Foot, Julien Martaguet, est revenu sur les raisons de son départ du club de R2, en pleine trêve hivernale. Alors que l'équipe est troisième du championnat, le coach a permis à ses joueurs d'arriver en six ans de la D2 à la R2 ! Il a tenu a clarifier sa situation personnelle sur Actufoot44.

            « J’aimerais éclaircir tous les bruits qui courent par rapport à la situation du club de Pornic à mon égard, et de plus à mon groupe de joueurs qui décident également de partir !

Julien Martaguet : « Lors d’une réunion le 9 décembre, le président m’a appelé pour me convoquer à une commission sportive avec 5-6 personnes du club. C’était pour avoir mon ressenti sur le début de saison, les résultats et la relation avec l’organisation du groupe seniors. On a donc discuté autour d’une table mais lors de cet échange, je leur explique que le bilan est satisfaisant même si les résultats sont un peu moins bons sur les dernières semaines. On définit aussi une organisation concernant la deuxième partie de saison. J’ai voulu proposer une organisation pour la suite des événements, je leur ai expliqué que de par mes contraintes personnelles, je devais tout faire pour m’adapter. Le club a accepté mais j’ai également annoncé mon départ en fin de saison, décision également acceptée par la direction. Ils avaient donc cinq mois pour trouver mon successeur et j’étais dans l’optique de proposer des alternatives à mon départ. On repartait là-dessus, le match contre Ecommoy passe et le mardi d’après, le président m’appelle et me questionne sur ma relation avec David Recorbet, mon prête-nom* par rapport à mon diplôme. Je n’ai pas souhaité m’étendre là-dessus parce que ça n’avait pas lieu d’être à ce moment-là. J’apprends aussi à ce moment qu’il avait déposé sa rupture conventionnelle afin de quitter le club à son tour. Le 26 décembre, le président m’appelle pour me signaler cordialement qu’il ne comptait plus sur moi ».

Un vrai groupe s’était créé au fil des années

JM : « Je pense que c’était plus facile de se débarrasser de moi » lâche en préambule le coach Martaguet, avant de poursuivre : « J’ai donc annoncé à mon groupe que je ne serai pas là à la reprise le 3 janvier, via notre discussion Whatsapp, groupe dont j’ai la charge. Un groupe composé de joueurs qui sont au final tous mes amis, la plupart d’entre eux étant d’ailleurs arrivés en même temps que moi à Pornic. Je pense à Julien Renou, Clément Goas, John Hervé, Tony Soulard, Dimitri Montiège, Quentin Le Menn, Virgil Soudé, Jonathan Saget, Max Tarreaux, Franck Brossard, Berthier Éyobélé, et quelques jeunes du club comme les frères Pillet, Flo Dupuis, le jeune gardien Erwan Prou, Roman Savrot ainsi qu’Hubert et tous les autres qui ont compté pour moi (et je n’oublie pas mon staff technique Pierre Boucard, Mat Breton, Dom et Alain). Le 3 janvier, j’arrive pour dire au revoir à mes joueurs, récupérer certaines affaires mais surtout, j’assiste au mot du président pour signaler mon départ au groupe lors d’une réunion mise en place par le club. Malgré une réflexion qui aurait pu s’installer et de nouvelles discussions qui n’ont mené à rien concernant une nouvelle organisation, j’ai appelé le club lundi 6 janvier pour officialiser la décision de mon départ auprès du club de Pornic. Les joueurs qui me connaissent très bien regrettent de ne pas avoir été mis au courant de la situation, ce qui va entraîner naturellement de nombreux départs du groupe seniors à la suite du mien. »

Un bilan sportif très positif avec des montées de la D2 à la R2

JM : « Je suis arrivé en D2 district au club et j’y ai commencé en constituant un groupe avec la base qu’il y avait. J’ai pris des éléments extérieurs comme Franck Brossard, Antoine Cadiou et Sébastien Béziaud pour encadrer les joueurs du cru. La mayonnaise a pris et toutes les années, d’autres éléments extérieurs sont venus constituer ce groupe, l’enrichir, l’étoffer. Cela m’a permis en six ans d’arriver en R2. Sans tous ces éléments, la donne aurait sûrement été différente ! J’ai toujours pris en compte la partie vie privée et les contraintes professionnelles de chacun en voulant faire un mix de tout ça. C’est pour ça que j’ai eu des joueurs de haute qualité en adaptant un programme autour de la vie de chacun, ce qui a permis de bien concilier les événements et les résultats sportifs. J’avais, comme je l’ai expliqué plus tôt, l’envie de quitter le club en fin de saison parce que j’arrivais en fin de cycle et que ma vie professionnelle me prend de plus en plus de temps. Ma vie personnelle est primordiale pour moi aussi, ce choix était mûrement réfléchi mais je ne voulais pas m’en aller comme ça ! ».

Le staff de l’équipe réserve plie également bagages !

Mathieu Breton, coach adjoint de l’équipe réserve a tenu également à exprimer les raisons de son départ : « Avec Pierre Boucard, nous quittons également le club de Pornic foot. Nous composions le staff de l’équipe leader du groupe H de 3ème division. Cette décision fait suite au départ de Julien Martaguet, remercié par le club ainsi qu’au départ d’un grand nombres de joueurs seniors A. Très proches du coach de l’équipe A, avec qui les décisions étaient prises à trois, nous ne pouvions continuer car les décisions prises par le club ne reflète pas notre philosophie du football, et malheureusement, le travail effectué depuis le début de la saison avec notre groupe qui s’était investi pour pouvoir accéder à la deuxième division est compromis. Les effectifs vont être redéfinis afin de palier les départs du groupe R2 avec des joueurs de l’équipe B, et donc à notre sens affaiblir la réserve pour pouvoir monter à l’étage supérieur. Les choix du nouveaux responsable David Recorbet étant fait ainsi, nous quittons le club de notre plein gré avec un goût d’inachevé ! ».

*Pour entraîner en Régional 2, un entraîneur doit être au minimum titulaire du BEF et ce depuis la saison 2017/2018. La présence de l’entraîneur sur le banc peut être controlée. Des dérogations sont toutefois possibles pour les non-titulaires du diplôme requis.

Contactés, le président du Pornic Foot, Eric Piard, et David Recorbet n’ont pas encore souhaité réagir. Actufoot44 reste à leur disposition si ils souhaitent exprimer un droit de réponse.